Rôle de l'oxalate oxydase dans la production de peroxyde d'hydrogène au cours de la sénescence des gaines foliaires de ray-grass (Lolium perenne L. ) et dans la réponse à la blessure des limbes

par Céline Davoine

Thèse de doctorat en Physiologie, biologie des organismes, populations, interactions

Sous la direction de Claude Huault.

Soutenue en 2003

à Caen .


  • Résumé

    La sénescence des gaines foliaires implique une augmentation de la teneur en H2O2. Celle-ci coi͏̈ncide avec une chute importante des teneurs en glutathion et pyridine-nucléotides, mais aussi avec une baisse des activités des monodéhydro et déhydroascorbate réductases. Le dysfonctionnement du cycle ascorbate-glutathion est paradoxalement associé à une augmentation de la teneur en ascorbate et au maintien de l'activité de l'ascorbate peroxydase, ce qui est peu compatible avec l'élévation dans les gaines sénescentes de la teneur en H2O2 et du ratio ascorbate/déhydroascorbate. Celle-ci résulte en fait de la dégradation de l'oxalate par l'oxalate oxydase (OXO). L'OXO a été localisée par immunocytochimie au niveau des tisssus conducteurs et des cellules épidermiques. Nos travaux suggèrent que durant la progression de la sénescence des gaines foliaires du ray-grass, le catabolisme glucidique pourrait être à l'origine de l'oxalate, via l'ascorbate. La blessure in planta des limbes, induit également une production d'H2O2. Celle-ci est associée à une augmentation de l'activité OXO et à l'induction d'au moins quatre gènes oxo. Ces gènes, homologues de la germine des céréales, s'expriment de façon similaire au cours de la sénescence des gaines foliaires. Nos résultats suggèrent que l'OXO pourrait jouer un rôle crucial lors d'événements critiques de la vie de la plante tels que la défoliation ou la sénescence, en produisant l'H2O2 et les ions Ca2+ impliqués dans la cicatrisation des tissus blessés, et dans l'induction des défenses contre les pathogènes et les ravageurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (118 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 94-118

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2003-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.