Le roman de l'autorité : formes et fonctions du discours auctorial dans La comédie humaine d'Honoré de Balzac

par Christèle Couleau-Maixent

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Gérard Gengembre.

Soutenue en 2003

à Caen .


  • Résumé

    Qui parle dans la comédie humaine ? Comment caractériser ce discours (son étendue, son pouvoir) qui offre au lecteur de l'éclairer sur le monde ? Au carrefour entre autorité, discursivité et idéologie, ce travail tente de rapporter ces questions aux principaux enjeux du roman balzacien. La première partie de l'analyse s'attache à la définition du discours auctorial, au champ théorique convoqué par cette notion, au travail en profondeur par lequel elle informe le texte romanesque. Son caractère protéiforme nous conduit à prendre en compte les effets de délégation qui lui permettent de s'inscrire dans le texte, occasionnant ruptures et coutures. Plutôt que d'y voir une violence faite au récit, on saisit le discours auctorial dans son action séminale sur le roman, qu'il vise à transformer et à refonder par cette hybridation. Les deuxième et troisième parties envisagent d'abord les processus par lesquels le discours auctorial tend à fabriquer de l'autorité au sein du récit.

  • Titre traduit

    The novel of authority : forms and functions of the auctorial speech in Honoré de Balzac's Comédie humaine


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Honoré Champion éditeur à Paris

Balzac : le roman de l'autorité : un discours auctorial entre sérieux et ironie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 799 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 761-779. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?