Apport de la chromatographie liquide haute performance pour l'étude des acides nucléiques : Application à l'étude de trois gènes (CFTR, PRSS1 et SPINK 1)

par Cédric Le Maréchal

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Claude Férec.

Soutenue en 2003

à Brest .


  • Résumé

    L'achèvement en avril 2003 du projet international de séquençage du génome humain livre à la communauté scientifique les 2 998 606 194 paires des bases du génome d'Homo Sapiens. L'estimation du nombre de gènes contenu dans notre génome fait encore l'objet de spéculations, (30 000 gènes au lieu des 100 000 envisagés initialement). D'autre part, l'identification et la cartographie de variations bialléliques fréquentes (tout les 1,7 kb en moyenne) dispersées dans notre génome sont à l'origine de programmes de recherches originaux qui tentent d'élucider les bases moléculaires des maladies complexes. L'accès à l'information contenue dans l'ADN n'aurait pu se faire sans le développement d'outils performants de biologie moléculaire durant ces 25 dernières années. La technique de DHPLC, récemment introduite dans les laboratoires, est un moyen automatisé et performant pour rechercher des mutations ponctuelles dans un fragment de PCR. Afin de participer au diagnostic des maladies génétiques et de tenter d'identifier des facteurs génétiques de prédisposition aux maladies multifactorielles, ce travail de thèse s'est intéressé à l'étude des mutations ponctuelles. Le travail réalisé a conduit à mettre en place l'analyse exhaustive par DHPLC du gène CFTR responsable de la mucoviscidose. Les performances atteintes se répercutent sur la qualité du conseil génétique dispensé aux familles. L'analyse des gènes PRSS1 et SPINK1, gènes impliqués dans les pancréatiques chroniques, a abouti à mettre en évidence des variants originaux. L'interprétation de leurs conséquences fonctionnelles nous a amené à proposer de nouveaux mécanismes physiopathologiques de survenue des pancréatiques mais également de protection en présence de facteur de risque comme l'alcool. De grands espoirs sont fondés sur l'analyse de SNPs. Il convient d'identifier les SNPs les plus informatifs afin d'être en mesure de développer la médecine de demain, personnalisée.

  • Titre traduit

    Contribution of high performance liquid chromatography for nucleic acids analysis : use for the study of three genes (CFTR, PRSS1 and SPINK1)


  • Résumé

    Since the achievement in 2003 of the international project for sequencing the human genome, the availability of the sequence through public databases represents a major breakthrough for science. Many questions remains to be answered first of whom is the exact number of genes encoded by our genome, estimated to 100. 000 at the beginning and evaluated close to 30000 at the end. One of the first surprise was to the discovery of single nucleotide polymorphisms (SNP), spread through the genome at a high density (1 each 1,7 kb), which have a great potency for understanding complex diseases. Access to the information contained in DNA would have not been possible without the development of very accurate molecular genetic technologies during the last 25 years. Recently, DHPLC technique was introduced in molecular diagnostic laboratories allowing to perform automated and highly sensible searches for single point mutations. In order to improve genetic diseases diagnostic and to try to identify new genetic predisposition to complex diseases, this work focused on single point mutation analysis. Exhaustive analysis of the 27 exons of the CFTR gene, implicated in cystic fibrosis, was set up. Genetic counselling delivered to affected families is highly improved. Screening for point us to identify original molecular variants. Interpretation of their functional consequences led us to argue for new pathophysiological mechanisms for pancreatitis appearance but also a protective action when combine to an environmental risk factor like alcohol. Great hope is linked to SNPs studies for understanding complex traits. Most informative SNPs will have to be identified to custom new tests allowing individual medicine to become a reality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.113-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : NTB2003/4939
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7022
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-015822
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.