Structure, chronologie et mode de mise en place du système géant de dykes de l'Okavango, Nord-Botswana : Une approche multidisciplinaire

par Gomotsang Tshoso

Thèse de doctorat en Géologie

Sous la direction de Jean-Jacques Tiercelin.

Soutenue en 2003

à Brest .


  • Résumé

    Les complexes de laves et dykes basaltiques formant la Grande Province Magmatique Karoo d'Afrique Australe (140 000 km2) se prolongent vers l'Est au niveau de la ceinture ignée de Ferrar, en Antarctique. L'origine de ces provinces magmatiques est généralement attribuée, soit à la mise en place d'un panache mantellique dont l'expression de surface se marquerait par la convergence de plusieurs systèmes de dykes géants dans la région de Nuanetsi (SO Zimbabwe), soit au poinçonnement d'une zone de subduction par un panache. Parmi les systèmes de dykes Karoo, le complexe géant de l'Okavango (ODS), situé au NE du Botswana, apparait sur les cartes aéromagnétiques comme une structure magmatique linéaire (N110°E) de dimensions exceptionnelles (2000 x 100 km), recoupant le socle Précambrien et sa couverture Karoo (sédiments et laves). L'ODS constitue donc un indicateur de premier ordre pour mieux contraindre les modèles géodynamiques appliqués à la Grande Province Magmatique Karoo, et les buts principaux de cette thèse ont donc consisté, sur la base d'une approche multidisciplinaire, à préciser : 1) la chronologie de sa mise en place, 2) sa signature géochimique, 3) sa structure, et 4) son mode de mise en place. La chronologie Ar-Ar obtenue sur les dykes et les coulées basaltiques montre leur contemporanéité dans l'intervalle 178-180 Ma. Ces ages sont légèrement plus jeunes que ceux obtenus sur le magmatisme Karoo du NO Zimbabwe, de Namibie et d'Afrique du Sud. Ces datations ont également révélé la présence de dykes d'âge protérozoique au sein de l'ODS, suggérant la mise en place du complexe de dykes Karoo le long d'une structure linéaire pré-existante. L'analyse géochimique des basaltes de Shadi-Shadi montre que les 2 sous-provinces 'Low-Ti et High-Ti', précédemment supposées marquer une zonation spatiale majeure, indiquent plutot une zonation temporelle à l'intérieur des provinces Karro et Ferrar. Les signatures géochimiques des roches mafiques 'Low-Ti et High-Ti' du NE Botswana sont typiques d'une origine à partir d'un manteau enrichi lors d'un processus de subduction situé plus au sud. Les mécanismes de mise en place de l'ODS ont été abordés sur la base de l'analyse de 1) données aéromagnétiques, 2) relevés magnétiques au sol, mesures de l'Anisotropie de Susceptibilité Magnétique, et 3) observations structurales. L'ODS est interprété comme un complexe filonien alimenté par du magma se propageant latéralement d'E en W. L'existence éventuelle d'une chambre magmatique intermédiaire dans la région de Tuli est suggérée par des directions d'écoulement vertical dans les dykes. Cette chambre magmatique se serait comportée comme un réservoir de stockage, contribuant à maintenir l'écoulement du faisceau sur une distance de plus de 2000 km. Les mesures structurales indiquent que, durant la phase de magmatisme Karoo, la dilatation crustale a été accomodée pour l'essentiel, par l'intrusion des dykes, sans l'intervention de failles extensives. Les faisceaux de dykes Karoo N110° et N70° se sont injectés le long de discontinuités pré-éxistantes intra-socle, réactivées comme des fractures obliques (N110°) ou en extension pure (N70°) en réponse à une extension régionale orientée au N160°. A l'échelle régionale, le système radial de dykes/fractures Karoo convergeant au point triple de Nuanetsi est donc interprétée comme une structure héritée, superposée aux bordures des cratons du Kaapvaal et du Zimbabwe, et il ne peut donc plus être considéré comme l'expression spécifique d'un panache mantellique.

  • Titre traduit

    Structure, chronology and mode of emplacement of the geant Okavango dyke system, Nord-Botswana. A multi-disciplinary approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.188-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Library : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Odds : TBRD2003/11
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : G300-TSH-S

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 BRES 2029
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.