Logiques sociales et démocratie électorale au Sénégal, essai de reconstitution et d'interprétation d'une trajectoire de crise : l'exemple du Fouta Tooro (1983-2001)

par Alioune Badara Diop

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Christian Coulon.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    Pour la première fois depuis 1952, les urnes ont consacré une nouvelle majorité politique au Sénégal. La défaite politique d'Abdou Diouf à la présidentielle de 2000 et celle de son parti, le PS aux législatives d'avril 2001 s'expliquent par une longue conjoncture de crise sociale et économique à laquelle sont venus se greffer des facteurs politiques déstructurants liés notamment au congrès extraordinaire de mars 1996. Des leaders historiques socialistes représentatifs du mode traditionnel de domination politique contestent la légitimité du nouveau Premier secrétaire Ousmane Tanor Dieng imposé par Diouf et présenté comme son "dauphin putatif". C'est la fin d'un demi-siècle d'hégémonie électorale. Cette thèse analyse et interprète la trajectoire de crise protéiforme qui "travaille" le tissu socio-politique du Fouta-Tooro de 1983 à 2001. A la lumière de trois logiques sociales fondamentales - stratification distributive, don et contre-don, monopole tooroodo - l'auteur questionne la crise de l'Etat et le mode de déstabilisation des régulations routinières pour expliquer comment on est passé de la logiques des "élections sans risque" à une démocratie électorale crédible permettant l'alternance.

  • Titre traduit

    Voting and social logics in Senegal, a cultural analysis of the Haapulaar voters in Fouta-Tooro (1983-2001)


  • Résumé

    Since 1952 the Parti socialiste (PS) has been exerting an electoral hegemony over the Senegalese polity. The overall economic climate in the one hand, political issues created by Ousmane Tanor Dieng's contested legitimacy at the head of the PS, in the other, account for Abdou Diouf's electoral defeat in 19 March 2000 as well as his party's in 29 April 2001. This doctoral thesis analyses and interprets the critical and protean trajectory wich "works on" Haalpulaar en voters mind from 1983 to 2001 in Fouta-Tooro. In the light of three fundamental social logics - distributive stratification of power, gift and counter-gift, the tooroodo monopoly on modern political legitimacy - , the author questions the state crisis and its corollary : the destabilization of routine regulations, to explain how the changeover of political power between parties became feasible via free and fair elections

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (497 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury. Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliographie 362 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 494009-1464
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.