Un cabinet d'avocat au XIXe siècle : l'exemple de Jean-Baptiste Duvergier (1792-1877)

par Mireille Irène Ziliotto

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Marc Malherbe.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    Pour les historiens en général et pour l'historien du droit en particulier, le cabinet des avocats constitue un monde inexploréL'habitude du secret professionnel, l'absence d'archives privées disponibles interdisent une approche globale de la clientèle et de l'activité des avocats. Cette carence est particulièrement sensible au XIXème siècleIl existe cependant quelques exceptions qui permettent de combler partiellement les lacunes documentaires. Tel est le cas du cabinet de Jean-Baptiste Duvergier (1792-1877), célèbre juriste français. Les archives départementales de la Gironde possèdent en effet un fonds Duvergier, certes incomplet, mais autorisant la projection de quelques lumières sur l'activité d'un cabinet d'avocat au XIXème siècle. Originaire d'un milieu de bourgeois négociant, Duvergier apprend le droit à Bordeaux et monte à Paris terminer ses études et fonder son cabinet. Dès l'installation de celui-ci, il attire à lui une clientèle prestigieuse issue du milieu des affaires de notables et d'hommes politiques qui lui vaudra rapidement une grande renommée. Cette dernière est encore renforcée par l'extraordinaire science juridique du praticien auteur de plusieurs dizaines d'ouvrages doctrinaux. Une fois assurée, la gloire du cabinet de Duvergier permet à l'avocat d'accéder aux plus hautes fonctions de l'Etat et de devenir conseiller d'Etat, président de section, ministre de la justice et enfin sénateur. Né sous la Terreur révolutionnaire, la gloire juridique de Duvergier traverse ainsi la Restauration, la Monarchie du Juillet, la Seconde République et le Second Empire pour s'achever dans les premières années de la Troisième République. Prodigieux parcours que celui de cet immense juriste qui préfigure un type nouveau d'avocat : l'avocat d'affaires devenu un modèle courant au siècle suivant.

  • Titre traduit

    ˜A œlawyer's office in the XIX century : the example of Jean-Baptiste Duvergier (1792-1877)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    For historians in general and for a historian of law in particular, a lawyer's office constitutes an unexplored world. The tradition of professional secrecy and the absence of available private records prohibit a universal approach to lawyers'practices and activities. This shortage of information is particularly noticeable during the XIX century. There are however a few exceptions which in part, allow us to make up for the lack of documentation. Such is the case of the famous French lawyer Jean-Baptiste Duvergier's office (1792-1877). In fact the local archives of the Gironde contain a Duvergier collection, most certainly incomplete, but allowing us to throw some light on the activities of a lawyer's office in the XIX century. Coming from the trading middle-class, Duvergier reads law in Bordeaux then goes to Paris to complete his studies and to set up his practice. Immediately he is established, he attracts a distinguished clientele ranging from the business classes to influencial people and politicians. This rapidly earns him a great reputation, enhanced by his extraordinary knowledge of law, both as a practioner and as an author of several dozen doctrinal works. The distinctive reputation of Duvergier's practice will allow the lawyer to reach the highest office of state and to become a state counselor, a section président, a Lord Chancellor and eventually a senator. Born during the revolutionary reign of Terror, Duvergier's juridical glory thus lasts through the Restoration, the July Monarchy, the Second Republic and the Second Empire, ending in the first years of the Third Republic. It is the prodigious course of that great juriste which foreshadows a new type of lawyer : the business lawyer who becomes the standard model in the following century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existesous forme papier

Informations

  • Détails : 445 f.
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliogr. f. 431-444

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 494009-1409
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la documentation. Bibliothèque d'Histoire du droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th109
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.