Les comptoirs au Maroc (1830-1912)

par Ahmed Saadani

Thèse de doctorat en Cultures et sociétés dans le monde arabe et musulman

Sous la direction de Samaha Khoury.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    L'histoire économique du Maroc a connu depuis des millénaires, l'installation de comptoirs le long des côtes de la Méditerranée et de l'Océan Atlantique Ces comptoirs ont accompli le rôle d'exutoire de marchandises tellement prisées par les négociants européens. L'activité des comptoirs marocains a acquis de l'importance grâce à la position stratégique du pays, entouré par la presqu'île ibérique, le Sahara, la mer méditerranée et l'Océan Atlantique. L'Océan devient une zone d'attractio grâce à la maîtrise des risques qu'avaient encourus les navires avant l'apparition des steamers. Le commerce transsaharien a battu en retraite face aux atouts du commerce maritime qui a pris dans les huit ports marocains, de plus en plus d'envergure dans la seconde moitié du 19ème siècle. Ce commerce adjugera au Maroc la place de fournisseur potentiel de produits bruts pour les manufactures européennes. Ce pôle d'attraction séduit les négociants de renommée internationale dont les entreprises sont des plus influentes sur l'économie de la fin du 20ème siècle. Le commerce extérieur a été exercé par une élite de négociants marocains et étrangers qui ont dirigé des comptoirs anciens ou ceux implantés au Maroc au cours du 19ème siècle. Pendant la période comprise entre 1830 et 1912, que nous étudions, les entreprises possédant des comptoirs au Maroc sont originaires d'une mosai͏̈que de pays, en l'occurence Gibraltar, l'Angleterre, la France, Sardaigne, l'Italie, le Portugal, la Belgique. . . Les propriétaires ou agents marocains croient en l'une des trois religions monothéistes. Ils avaient les atouts permettant de conduire le pays vers l'édification d'assises économiques solides.

  • Titre traduit

    Merchant companies in Morocco from 1830 to 1912


  • Résumé

    Morocco's economic history that exists thousand years ago knew the installation of merchant companies along the Mediterranean Sea and Atlantic Ocean coasts. Thes merchant companies have accomplished an outlet roll for commodities appreciated by the European merchants. The Moroccan merchant companies activity acquired importance thanks to the country strategic position, situated between the iberian Peninsula, the Sahara, the Mediterranean Sea and the Atlantic Ocean. The Ocean became an attractive zone thanks to the control of the risks that jeopardized ships before the steamers appearence. The trans-saharan trade has withdrawn because of the assets of the shipping trade, which has taken more and more importancein the Moroccan eight harbours since the second half of the XIXth century. This trade allowed Morocco to appropriate the position of potential supplier of raw products to the European factories. This attractive pole seduced merchants of international renown whose firms are of great influence on the economy of the last decades of the XXth century. The foreign trade has been practiced by an elite of Moroccan and foreign merchants who have managed merchant companies installed in Morocco since many years ago or during the XIXth century. During the time between 1830 and 1912 we are studying, the firms possessing merchant companies belongs to a countries mosaic, especially Gibraltar, England, France, Sardinia, Genoa, Italy, Portugal, Belgium, Germany and Denmark. Moroccan owners or the agents of merchant companies believe in of the three monotheist religions. They had the assets that can allow them to lead the country to lay the strong economic foundations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (376 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.326-339. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.