Les frontières du Pérou entre fronts et synapses (1492-2002) : essai sur la ligne, le lien et le liant

par Arnaud Cuisinier-Raynal

Thèse de doctorat en Géographie humaine

Sous la direction de Jean-Paul Deler.

Soutenue en 2003

à Bordeaux3 .


  • Résumé

    La thèse offre une double lecture des frontières péruviennes. La première, linéaire, plonge l'analyse couplée des processus de délimitation et de démarcation des cinq dyades composant l'enveloppe péruvienne dans l'épaisseur du temps long, partant des premiers découpages inter-impériaux hispano-portugais (1493) jusqu'à la résolution récente des litiges frontaliers péruano-équatorien et péruano-chilien (1999). Il s'agit de retrouver les liens de connexité entre des évènements disjoints par l'historiographie classique des limites du Pérou, de restituer la dimension synchrone des problèmes de frontières auxquels la diplomatie péruvienne fut confrontée tout en permettant au lecteur d'en suivre le fil diachronique. La seconde lecture préconisée, traversière, plonge le lecteur au cœur de questions d'actualité liées au développement et à l'intégration frontalière des confins péruviens. Les dimensions binationale et nationale de l'intégration y sont appréhendées de concert, sur le plan des concepts tout d'abord, puis sur le plan pratique. Partant de l'analyse des rouages du changement de paradigme frontalier qui affecte actuellement le Pérou, l'essai met en relief la façon dont l'Etat péruvien repense en haut lieu ses frontières, cherche à dépasser leur statut traditionnel de périphérie délaissée et à les insérer dans le processus de globalisation. L'étude des dynamiques transfrontalières pose le problème du degré d'inachèvement du processus de construction nationale, les problématiques d'ordre géopolitique et stratégique qui en découlent, mettant l'accent sur les points qui, dans l'espace, sont susceptibles d'accroître les chances de paix par le commerce ou la coopération


  • Résumé

    The thesis offers a double reading of the Peruvian borders. The first, which is the linear one, plunges the coupled analysis of the processes of delimitation and demarcation of the five "dyads" composing the Peruvian "envelope" in the thickness of long time, on the basis of the first inter-imperial "cuttings" Hispano-Portuguese (1493) until the recent resolution of the Peru-Ecuador and Peru-Chile border litigations (1999). It is a question of finding the bonds of connexity between events disjoined by the traditional historiography of the limits of Peru, trying to restore the synchronous dimension of the problems of borders with which the Peruvian diplomacy was confronted while making it possible to the reader to follow the diachronic "wire" of it. The second recommended reading, crossing the borderline, plunges the reader in the core issue of topical questions related on development and integration of the Peruvian borders. The binational and national aspects of integration are treated first from the conceptual point of view then on the practical point of view. Analysing the changing function assigned to borders in Peru, the thesis show the way that has the Peruvian state to reconsider its borders. The study of the transborder dynamics underlines the incompletion of the national process construction in Peru.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1118 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 1059-1103

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.