La diathèse en anglais contemporain : formes, valeurs et sens : essai de redéfinition d'une catégorie grammaticale

par Jérôme Puckica

Thèse de doctorat en Études anglophones. Linguistique

Sous la direction de Hervé Fourtina.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    En anglais contemporain, la "diathèse", ou "voix", est une catégorie grammaticale aux réalisations multiples qui ne peut être ramenée à une opposition formelle binaire V vs. BE + participe passé. Cette étude propose un examen de ses principales réalisations, accompagné de comparaisons ponctuelles avec d'autres langues. Elle suggère que l'actif est une diathèse "par défaut", et que le caractère marqué du tour passif est l'indice d'une "discordance" sémantico-syntaxique induite par la perception de la présence d'un actant-source n'occupant pas la position de sujet. Il est montre�� que cette présence explique l'opposition entre les passifs adjectivaux et verbaux, ainsi que celle entre les tours décausatifs et moyens. Les effets pragmatiques des opérations de démotion et de promotion que sous-tendent ces constructions font également l'objet d'un examen (impersonnalisation, topicalisation, etc. ), ainsi que les rapports entre la diathèse et la transitivité. Cette étude émet l'hypothèse d'une "dé-sémantisation" progressive du tour passif anglais liée à l'extension du schéma SVO à des événements marginalement transitifs dans cette langue. Les phénomènes de transitivation dont résultent les passifs prépositionnels sont également étudiés, ainsi que le tour GET + participe passé, ici présenté comme un type particulier de construction médiopassive. Enfin, il est proposé une redéfinition de la diathèse suivant laquelle une forme verbale ou verbo-nominale peut être dite "non-active", d'un point de vue sémantico-syntaxique, lorsque son support ne renvoie pas à l'actant-source de l'événement qu'elle évoque, bien qu'elle implique la présence notionnelle ou physique de cet actant.


  • Résumé

    In contemporary English, "diathesis", or "voice", is a grammatical category of which the manifold realisations cannot be reduced to a binary formal opposition V vs. BE + past participle. An examination of its main realisations is offered in this study, along with punctual comparisons with other languages. It is suggested that the active is a "default" diathesis and that the markedness of the passive is linked to a semantico-syntactic "discordance" induced by the perceived presence of an implicit actor which does not occupy the subject position. This presence is shown to explain the opposition between verbal and adjectival passives, and between decausative and middle constructions. The pragmatic effects of the operations of demotion and promotion underlying these constructions are analysed (impersonalisation, topicalisation, etc. ), as are the links between diathesis and transitivity. This study puts forward the hypothesis of a progressive "de-semantisation" of the English passive, which is thought to be related to the extensions of the SVO pattern to the encoding of marginally transitive events in that language. The transitivation phenomena behind prepositional passives are also studied, as well as the GET + past participle construction, which is presented as a particular type of mediopassive. Finally, a redefinition of diathesis is proposed according to which a finite or non-finite verb form may be called "non-active", from a semantico-syntactic viewpoint, when its subject or the governing element it is dependent on does not refer to the primary participant in the event it denotes, although it implies the notional or physical presence of that participant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (521 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 479-521

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.