L'inversion au tournant du siècle : de la monographie à l'oeuvre d'art

par Sébastien Paré

Thèse de doctorat en Littératures française, francophones et comparées

Sous la direction de Gérard Peylet.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Inversion in French literature "fin-de-siècle" : from monographic to work of art


  • Résumé

    L'objet de l'étude est un aspect caractéristique de la littérature fin-de-siècle : l'inversion. Dans les années 1880-1914 de nombreuses oeuvres d'inégale valeur permettent de dégager des problématiques communes : comment, tout d'abord, le discours romanesque se déprend-t-il du diktat médico-légal qui s'était octroyé le monopole du sujet ? Quel impact auront les scandales sur l'élaboration du type de personnage uraniste ? L'analyse des différents textes permet de dégager ses différents modes de représentations, de mettre à jour le système de codage des signes et le jeu sur l'implicite qui l'accompagnent, tout en interrogeant les liens ambigus qu'il entretient avec ses avatars 1900 : le dandy, l'androgyne. Se développe ainsi un imaginaire propre qui érige l'inversion en mythe, sublimé par l'écriture, dont les enjeux, sur le statut de l'auteur, l'engagement du lecteur, le flottement énonciatif et générique, situe le thème au centre d'une réflexion sur la modernité littéraire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (913 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 890-905

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.