Evolution de la prise en charge de l'infection par le VIH à l'ère des multithérapies : expériences des Cohortes Aquitaine et MANIF 2000 : et du département de recherche clinique du CISIH-Sud de Marseille

par Catherine Marimoutou

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Épidémiologie et santé publique

Sous la direction de François Dabis.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Ce travail présente l'impact des multithérapies sur la prise en charge hospitalière du VIH au travers des données des cohortes Aquitaine et MANIF 2000 et celles des patients coinfectés VIH-VHC suivis au CISIH-Sud de Marseille. Nous avons ainsi pu observer l'amélioration de l'état clinique et biologique des patients parallèlement à la diffusion des HAART, ainsi qu'une modification qualitative des causes de décès, due à la baisse des décès Sida. Parmi les causes de décès on retrouve la place prépondérante des causes hépatiques. La prise en charge nécessaire de la coinfection par le VHC est cependant ralentie par la difficulté d'obtenir un bilan pré-thérapeutique complet. Ainsi, dans notre étude, seul un patient sur deux porteurs chroniques du VHC a pu avoir une biopsie hépatique et un patient coinfecté sur cinq a été traité. Le rôle péjoratif d'une HAART avec antiprotéase sur la réponse au traitement anti-VHC, soulève le problème des interactions médicamenteuses chez ces patients.


  • Résumé

    This work presents the results observed through three different cohorts of HIV infected patients and focused on changes in morbidity and mortality of HIV infected patients since HAART era. First, we observed the decraese in deaths and AIDS cases following the large diffusion of HAART in 1996 and persisting nowadays. Non AIDS deaths were mainly due to liver or heart failures and neoplasia. In patients infected through injecting drug use, deaths due to liver failure were as frequent as AIDS deaths. These results underlined the necessity to manage the hepatitis C virus (HCV) coinfection. The main barrier to this management seemed to be the complete realization of the HCV screening, particularly the performance of liver biopsy. However, 1/2 HIV-VHC coinfected patients had a biopsy performed and 1/5 were treated for HCV. Among treated patients, the pejorative role of HAART with PI on HCV therapeutic response underlined the problem of therapeutic interaction in such coinfected patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.161-172 ; annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2003-1085
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 5100
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.