Exemples de polymorphisme d'ADNm dans le système nerveux central des mammifères : conséquences biologiques et implications physiologiques

par Claire Rome

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Neurosciences

Sous la direction de Franck Couillaud.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Nous avons étudié le polymorphisme des ARNm de la molécule d'adhérence F3/Contactine dans le contexte de la plasticité morphofonctionnelle du système hypothalamo-neurohypophysaire (SHN) chez le rat et dans les tumeurs primaires chez l'homme. Par RACE et RT-PCR, nous montrons un important polymorphisme de l'ARNm au niveau des lésions non-codantes. Ce polymorphisme résulte de l'usage alternatif de plusieurs promoteurs, de différents sites d'initiation de la transcription, d'épissage, et de polyadénylation. Les divers UR sont exprimés de façon différentielle dans le SHN et dans les tumeurs cérébrales. Par RT-PCR sur cellule unique nous démontrons l'expression de F3/Contactine dans les pituicytes. L'efficacité de traduction de chaque 5' UTR a été évaluée dans des lignées et de lysats cellulaires et nous avons mis en évidence plusieurs iIRES. Nous proposons une étude comparative des gènes humain et murin. Enfin, nous présentons des données sur le polymorphisme de l'ARNm de Gas7.

  • Titre traduit

    Cases of mRNA polymorphism in the mammalian central nervous system : biological consequences and physiological significance


  • Résumé

    We have studied mRNA polymorphism for the adhesion molecule F3/Contactin related to the rat hypothalamo-neurohypophysis system (HNS) plasticity and in human brain tumors. By using both RACE and RT-PCR techniques, we showed an important mRNA diversity, mainly localized in the non-coding mRNA regions (UTR). Polymorphism results from alternative promoter usage, various transcription starts, and different cleavage and polyadenylation sites. Each UTRs are differentially expressed in the HNS related to physiological changes and in human, related to the brain tumors type. We further prove expression of F3/Contactin in pituicytes using a RT-PCR-single cell strategy. Translation efficiencies were compared in both cell lines and cell lysates and IRES were detected. Comparisons at the genomic level are shown for both human and mouse genes. Finally, we provide an addition batch of data concerning mRNA polymorphism for Gas7.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 146 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 120-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2003-1026

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.