Contrôle et suivi multifactoriels de l'entraînement des nageurs de compétition

par Lamia Ben Ezzeddine-Boussaidi

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Georges Cazorla.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Dans le cadre d'une programmation annuelle de l'entraînement de nageurs, nous avons intégré un contrôle longitudinal et un suivi des effets biomécaniques, physiologiques, biologiques et psychologiques de l'entraînement au cours et à l'issue de quatre grandes périodes : adaptation de début de saison, mois du Ramadan, préparation aux championnats nationaux, augmentation de 140 % de la charge d'entaînment. Pour respecter le "confort" physiologique et psychologique du nageur ainsi que la programmation de l'entraîneur nous avons retenu les outils suivants : fréquence cardiaque (FC) et micro-prélèvements sanguins avant, au cours et à l'issue de séances standardisées et de texts maximaux, enregistrement de performances et bilan biologique. Pour analyser les micor-prélèvements sanguins, nous avons utilisé la spectrométrie IR-TF et avons du mettre au point une technique de calcul à l'aide de la Partial Least Square (PLS). Principaux résultats : les FC et les indices biomécaniques sont sensibles mais insuffisants pour juger de l'adaptation du nageur au décours des différentes périodes. Les analyses biologiques suivies hebdomadairement s'avèrent excellentes pour rendre compte des effets délètères d'une charge fortement augmentée. La tension, la vigueur et la fatigue sont les trois items les plus sensibles du POMS aux variations de la charge. Une régression multiple nous a permis de hiérarchiser les variables les plus explicatives de l'augmentation de la performance : [glucose], [AGL], [IgA], indice de nage, tension, [urée].

  • Titre traduit

    Multifactorial control and follow-up of competitive swimmers


  • Résumé

    In the setting of a yearly programming of the swimmer practice, we integrated longitudinal biomechanic, physiological, biologic and psychological control and follow-up to determine the induced effects of the training during and at the end of four main periods : adaptation at early season, month of the Ramadan, preparation to the national championishs, increase of intensity and volume of training (140%). To respect the "physiological and psychological comfort" of the swimmers as well as the coach program we chose the following tools : cardiac frequency (FC) and blood micro-samples before, during and after the standardized sessions and maximal tests, registration of stroking parameters (stroke length, stroke rate and stroke indexes), psychological POMS test, performances and biological balance. To analyse the blood micro-samples, we used the FT-IR spectrometry and had finalize a technique calculation with the Pärtial Least Square (PLS). Main results : the FC and biomechanics are appreciable but insufficient to judge the swimmer's adaptation during the different periods. Weekly biologic analyses prove to be execellent to account for the deleterious effects of greatly increased load. Tension, vigor and tiredness are the three most appreciable variables of the POMS. A multiple regression permitted us to hierarchize the most explanatory variables of the increase of the performance : [glucose], [AGL], [IgA], stroke index, tension, [urea].

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 308-XLVII p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 285-308

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et techniques des activités physiques et sportives-STAPS.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THE 487
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.