Pratiques funéraires, paramètres biologiques et identités culturelles au Natoufien : une analyse archéo-anthropologique

par Fanny Bocquentin

Thèse de doctorat en Sciences du vivant. Géosciences. Sciences de l'environnement. Anthropologie biologique

Sous la direction de Pascal Murail et de Pascal Sellier.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    A la fin de l'Epipaléolithique Levantin, durant la culture natoufienne (13 000-9 500 av. J. -C. , datations calibrées), certaines communautés de chasseurs-cueilleurs se sédentarisent. La nouvelle organisation de l'espace habité intègre la population des défunts. Nous avons repris l'étude des restes humains natoufiens afin d'approfondir les connaissances relatives à leurs caractéristiques biologiques, de définir leur représentativité par rapport à la population globale et de discuter des pratiques funéraires. Les sites de Shukbah, El Wad, Kébara, Erq-el-Ahmar, Nahal-Oren, Rakefet, Hayonim (grotte et terrasse) et Mallaha, où l'essentiel des squelettes natoufiens ont été découverts (N=358), font l'objet de cette analyse. Nous proposons une révision du dénombrement des individus ainsi que de l'estimation de l'âge et du sexe de chacun d'entre eux. Les caractéristiques ostéométriques, les variations anatomiques non-métriques, la fréquence des hypoplasies de l'émail dentaire et des caries, étudiées conjointement, donnent une image relativement contrastée des conditions de vie des groupes natoufiens qui partagent, toutefois, des affinités biologiques évidentes. La spécificité de chaque groupe est réaffirmée par la reconnaissances des gestes funéraires que nous avons pu préciser grâce à une interpréation ostéo-archéologique de chaque sépulture, à partir d'une documentation de terrain en partie inédite. L'analyse concomitante de données culturelles et des paramètres biologiques révèle certaines expressions de leur influence réciproque. Celle-ci concerne, notamment, la sélection des inhumés, en fonction de l'a^ge, du sexe ou de la parenté. L'évolution des différents paramètres étudiés au cours des trois millénaires qui précédent l'avènement du Néolithique est significative et doit sans doute être mise en parallège avec les variations climatiques que connaît cette période et avec des changements d'ordre social.

  • Titre traduit

    Burial practices, biological factors and cultural identities during the Natufian period : a bio-archaeological prespective


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (629 p.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 495-532. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Nord). UMR 7268 ADES. Laboratoire d'anthropologie bio-culturelle.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2769
  • Bibliothèque : Centre Michel de Bouärd - Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales (Caen).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 2003 BOC

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003BOR12769
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.