Etude de la production de fragments dans la fission induite par neutrons sur l'uranium 238

par Pierre Casoli

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur

Sous la direction de Gérard Barreau.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'étude de la distribution en masse et en charge des fragments de la fission induite sur l'uranium 238 par des neutrons de 1 à 150 MeV. Des mesures de spectroscopie gamma et X prompts, réalisées au laoratoire LANSCE de Los Alamos, nous ont permis de déterminer les taux de production des fragments secondaires. Des cellules photovoltaïques ont été utilisées pour discriminer la fission. Une centraine de fragments a été identifiée et une trentaine de fonctions d'excitation extraite. Des distributions en masse et en charge à diffférentes énergies incidentes ont été obtenues. Une comparaison avec des données évaluées (systématiques de Wahl) montre que les évaluations sont cohérentes avec les mesures jusqu'à 20 MeV mais peu prédictives au delà. Une surface d'énergie potentielle a été tracée à partir de calculs contraints auto-cohérents microscopiques HFB. Une distribution en masse de fragments a été obtenue en résolvant l'équation de Schrödinger dynamique sur cette surface.

  • Titre traduit

    Study of the production of fission fragments from neutron induced fission on uranium 238


  • Résumé

    Mass and charge distributions of fission fragments from the fission induced on uranium 238 by neutrons from 1 to 150 MeV were studied by experimental data and theoretical calculations. Measurements in prompt gamma and x-ray spectroscopy, completed at the LANSCE laboratory of Los Alamos allowed us to determine the secondary fission fragment production yiels. Phtovotaic cells were used as a fission trigger. About one hundred fragments were identified and about thirty excitation functions were extracted. Mass and charge distributions at different incident energies were obtained. The comparison with evaluated sata (Wahl systematics) shows that the calculations are consistent with the measurements below 20 MeV but not predictive enough above. A potential energy surface was drawn from microscopic constrained self-consistent HFB calculations. We obtained a gragment mass distribution by solving the dynamic Schrödinger equation on this surface.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-182. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2710
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003/CAS

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.