Utilisation conjugée de complexes du fer et du ruthénium pour la chimie verte : formation steochiométrique et catalytique de liaisons carbone-carbone et carbone-azote

par Victor Martinez

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Chimie organométallique

Sous la direction de Didier Astruc.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    L'activation de liaisons C-H, C=C, et C-Cl juxta-cycliques des aromatiquespar le greffon cationique activant (h5-C5H5)Fe+ a été examiné dans lecontexte de la chimie verte. La substitution nucléophile des chloro-aromatiques par les amines a été démontrée dans l'eau sous conditions douces, l'activation C-H benzylique a été conduite avec KOH dans le tetrahydrofurane ou le dimethoxy-1,2-éthane à température ambiante avec multiples formations de liaisons C-C et la métathèse catalytique des oléfines a été étudiée pour former des polymères, des cyclophanes et des capsules moléculaires. L'utilisation de sels fondus en catalyse de métathèse constitue enfin un autre exemple de processus catalytique réalisé dans le contexte de la "chimie verte".

  • Titre traduit

    Utilisation of iron and ruthenium complexes for green chemistry : stoichiometric and catalytic formation of carbon-carbon and carbon-nitrogen bonds


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2704

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.