Conception et élaboration de biocapteurs à finalité immuno-hematologique

par Sandra Albenque

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Gérard Déléris.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Nous présentons dans ce mémoire l'élaboration d'un biocapteur à finalité immuno-hématologique. Après avoir étudié les protagonistes de la réaction immunologique et les différents composants (biorécepteur et transducteur) des biocapteurs, nous avons entrepris la conception d'un nouveau type de biorécepteur. La première étape a été l'optimisation de supports inorganiques verre et silicium par traitement à l'aide du détergent alcalin Hellmanex ou par oxydation à l'ozone engendré par l'oxygène sous U. V. Ces supports ont été ensuite fonctionnalisés par hydrosilylation à l'aide de deux composés organosiliciés péalablement synthétisés. L'un de ces composés, amphiliphie va être capable de fixer un peptide fusiogène issu de l'extrémité NH2(bas) de la protéine Gp41 du VIH préalablement synthétisé en phase solide selon la stratégie FMOC. Afin de valider la conservation de l'intégrité des propriétés de reconnaissance du peptide lors du greffage, nous avons synthétisé selon la même méthodologie en phase solide, un peptide issu de la protéine Gp46 du virus HTLV-1 reconnu par un anticorps spécifique et un peptide témoin ne comportant pas l'épitope. Ces peptides ont été ensuite utilisés pour vérifier la spécificité de reconnaissance peptide-anticorps après greffage par technique ELISA. Les différentes étapes de fonctionnalisation par greffage des molécules organosiliciées ou peptidiques ont pu être suivies par Spectrométrie Infra-Rouge en transmission ou par réflectivité en modulation de polarisation. Nous avons ainsi, au cours de ce travail valider la spectrométrie Infra-Rouge en transmission comme mode de transduction d'un biorécepteur modèle créé par immobilisation directe d'antigène. Cette technique permet de visualiser l'interaction antigène-anticorps à la surface de matériaux. Enfin, nous avons utilisé le peptide fusiogène préalablement greffé pour immobiliser des hématies par insertion dans les membranes phospholipidiques. Cet ancrage de cellules sur support chimiquement modifié par peptides fusiogènes a pu être confirmé par microscopie photonique et microscopie électroniques à balayage.

  • Titre traduit

    Conception and development of immuno-hematological biosensors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • Annexes : Bibliogr. à chaque fin de chapitre. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2659
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.