Contributions à la validation de modèles en dynamique des structures

par Séverine Michot

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur

Sous la direction de Jean Piranda.

Soutenue en 2003

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce mémoire traite de diverses problématiques liées à la validation de modèles vibratoires telles que la génération de modèles équivalents simplifiés, et la localisation des défauts de modélisation à partir de résultats d'essais. Après un état de l'art sur les techniques d'expansion des mesures sur le modèle, la méthode MDRE (Minimum Dynamic Residual Expansion) est exploitée pour localiser les défauts en raideur. Son analyse révèle que les défauts sont représentés par des efforts équivalents situés au niveau des capteurs. La localisation est combinée à une méthode de sous-structuration dans le but de l'utiliser sur des cas industriels. Afin de définir quels types de défauts peuvent être localisés, les notions de visibilité et discernabilité sont établies et la question de robustesse en présence d'erreurs sur les mesures est abordée. Le dernier point traite de l'exploitation de mesures ESPI et présente une méthodologie pour gérer la phase de corrélation topologique avec le modèle.

  • Titre traduit

    Contributions to model validation in structural dynamics


  • Résumé

    This study concerns various problems in the validation of structural dynamics models, such as the generation of equivalent simplified models, and the localisation of modelling errors based on experimental results. After a state of the art of some adaptation techniques for the measurements, the MDRE (Minimum Dynamic Residual Expansion) method is used to localise stiffness modelling errors. Its analysis reveals that defects are represented by equivalent efforts located on the sensors. The localisation procedure is combined with a substructuring method in order to use it on industrial cases. Moreover to define what types of defects can be localised, the notions of visibility and discernability are established and the question of robustness with respect to measurements errors is discussed. The last point concerns the use of ESPI measurements and presents a methodology to deal with the correlation between analytical and experimental topologies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 p. ; ill. ; 30 cm
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2003.48
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.