Aides à domicile et personnes âgées : d'une relation de service au service de la relation

par Magalie Bonnet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michèle Bertrand.


  • Résumé

    Si le terme d'aide à domicile peut renvoyer à l'ensemble des professions favorisant le maintien à domicile de populations fragilisées, il désigne plus particulièrement ici la personne salariée, encore appelée parfois aide ménagère, qui accompagne les personnes âgées dans certaines tâches quotidiennes. Une pratique professionnelle qui reste mal connue, peu reconnue car confinée dans l'espace intime et privé, cherchant à répondre aux particularismes de chacun. Espace de vie pour les personnes âgées, lieu de travail pour les professionnelles, le domicile confère à la relation d'aide une dimension particulière. Entre domesticité et pourvoyance, contrat salarial et don, professionnalisation et familiarisation, la relation se construit plus qu'elle ne s'impose d'elle-même. Ainsi, l'étude de la relation d'aide dans une approche psychosociale clinique, à partir du discours des acteurs, vient saisir les confrontations, les négociations, parfois les incompréhensions entre des attentes et des réponses de sujets inscrits socialement. Sur la base d'une prestation, la relation de service peut alors évoluer vers une relation devenue objet du service, marquant parallèlement la trajectoire professionnelle et souhaitée des aides à domicile d'une relation de service au service de la relation. Finalement, l'objectif de ce travail tend à donner une visibilité à l'hétérogénéité des besoins des personnes âgées et à une pratique professionnelle encore exclue des logiques de professionnalisation traditionnelles

  • Titre traduit

    Home helps and the elderly : from a relationship based on service to serve the relationship


  • Résumé

    If the terme of home help may refer to jobs which at large aim at providing care for weakened populations, it focuses here on a particular salaried person sometimes called home help who helps ageing people carry out some chores at home. As a matter of fact it is often quite ignored a professionnal practice, little praised for limited to the bounderies of the secluded privacy, trying to answer the needs of everyone's characteristics. As a place to live in for elderly people as well as place to work in for home helps, home endows the relationship with its specificity. Standing between domesctic services and caring, work contract and free gift, professionalization and familiarization, the relationship requires building up and cannot be set the outside. Therefor the study of the help relationship within a clinic psychosocial approach based on the very words of the protagonists unveils clashes, agreements sometimes discrepancies between expectations and solutions from social subjects. Based on service it can evolve towards a relationship which has become the very object, showing at the same time the desired career of home helps from a relationship based on service to serve the relationship itself. Eventually, the purpose of the present study is to highlight the diversity of the needs of the Elderly and also focus on a professional practice which still craves for a genuine recognition from society

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (436 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 341-349

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2003.1026.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2003.1026.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.