Le traitement des captifs dans le monde romain du IIIe siècle avant J. -C. Au IIe siècle après J. -C. : textes et images

par Mariama Gueye

Thèse de doctorat en Histoire et cultures de l'Antiquité

Sous la direction de Monique Clavel-Lévêque.


  • Résumé

    Les rapports entre le captif et son "captiuator" entre le IIIe s. Av J-C et le IIe s. Ap. J-C sont définis par le contenu même du concept de "captiuus". Dans l'acception de ce vocable la perte de la liberté, conséquence directe de la "captiuitas", est mise en avant au détriment des modalités qui la précèdent. Aussi, la captivité peut recouper d'autres formes de dépendance telle que la "deditio". Textes et images attestent que le captif constitue un élément fondamental dans la symbolique de la victoire et confirme la toute puissance de Rome. A l'unanimité les auteurs anciens affirment que le captif est l'esclave de l'ennemi. Dès lors, tout type de traitement infligé aux prisonniers semble tout à fait normal malgré certaines normes établies par le "ius gentium". Les textes juridiques définissent la condition du captif mais ne protègent en aucun cas le prisonnier. Le "ius postliminium", en prenant en compte uniquement le retour du captif, ne concerne que le captif en liberté. Le régime des traitements, largement influencé par le contexte international, dépend de trois variables : le sexe, l'âge et le statut social.

  • Titre traduit

    The treatment of the war prisoners in the Roman Empire from IIIe s. B. C. To IIe s. A. D. : texts and pictures


  • Résumé

    From IIIe s. B. C. To IIe s. A. D. , the relationships between the captive and his "captiuator" are specified by the concept of "captiuus" itself. In the definition of this term, the fact that a person or a country loses his liberty is more important than the causes. Thus, captivity can imply other forms of dependence like "deditio". Unquestionably pictures and texts show that captives are a main component in the representation of the victory. Ancients consider that the war prisoner remains the slave of his enemy. So, all forms of treatment are legitimised in spite of some norms imposed by the "ius gentium". . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par L'Harmattan à Paris

Captifs et captivité dans le monde romain : discours littéraire et iconographique : IIIe siècle avant J.-C. - IIe siècle après J.-C.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (353, pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.327-350. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2003.1015.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2003.1015.2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003BESA1015
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Captifs et captivité dans le monde romain : discours littéraire et iconographique : IIIe siècle avant J.-C. - IIe siècle après J.-C.
  • Dans la collection : Collection Histoire, textes, sociétés
  • Détails : 1 vol. (316 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2014, 2015.
  • ISBN : 978-2-343-01360-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 303-312. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.