Inscription territoriale des recompositions agricoles : caractérisation et modélisation dans les Monts d'Ardèche

par Muriel Bonin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Paul Cheylan.

Soutenue en 2003

à Avignon .


  • Résumé

    Les profondes recompositions que connaît l'agriculture française induisent un réel saut paradigmique : l'agriculture ne repose plus uniquement sur l'optimisation d'une fonction de production, mais doit élaborer des compromis économiques, sociaux et environnementaux entre différents acteurs dans chaque cadre territorial. Deux référents conceptuels structurent notre démarche cherchant à mettre au point un itinéraire de recherche pour rendre compte de l'inscription territoriale des recompositions agricoles : dialectique forme/fonctionnement et articulation entre quatre pôles (matérialité, représentation, mobilisation d'acteurs, intervention publique). Une revue des concepts et outils à l'interface entre géographie et agronomie nous permet d'instrumenter nos grilles conceptuelles. Le terrain d'étude se situe dans les Monts d'Ardèche. La démarche procède par une analyse conduite à différents niveaux : dynamique des productions agricoles dans l'espace au niveau départemental ; mode d'appropriation sociale d'un espace, de ses ressources dans un Parc Naturel Régional ; liens entre usages de l'espace au niveau intercommunal ; dynamique de l'occupation du sol au niveau infra-communal ; liens entre trajectoires d'exploitations agricoles et dynamiques de leur territoire. L'analyse selon ces niveaux et ces thématiques enrichit la compréhension des recompositions agricoles. Un retour critique sur les concepts et outils utilisés permet d'en proposer des évolutions (en particulier formalisation de structures spatiales à l'amont de traitements sur photographies aériennes ou pour la modélisation et les simulations de dynamiques territoriales à l'aide de SMA). Des enseignements thématiques relatifs à l'inscription territoriale des recompositions agricoles sont tirés. Alors que des conditions de production particulières se définissent, des spécificités territoriales s'affirment. La diversité des dynamiques et des fonctions exercées par l'activité agricole s'exprime et est renforcée par les multiples usages de l'espace. Leurs modes d'appréhension s'élaborent et s'affinent

  • Titre traduit

    Territorial integration of agricultural recompositions : analysis and modelling of trends in the Monts d'Ardèche region


  • Résumé

    The extensive recomposition of the French agriculture scene has prompted a real paradigmatic shift - agriculture is no longer solely focused on optimising production, but must conciliate economic, social and environmental trade-offs between differents stakeholders in each territorial setting. Our approach is structured by two conceptual referents geared to developing a research plan to assess territorial integration of agricultural recompositions : form/function dialectic and linkage between four poles (concrete dimension, representation, stakeholder mobilisation, public intervention). Concepts and tools at the geography/agronomy interface were reviewed to guide us in designing our conceptual grids. The study was carried out in the Monts d'Ardèche region (France) and involved a multilevel analysis : spatial dynamics of agricultural production at the departemental level ; modes of social appropriation of land and resources in a regional natural parc ; intercommunal links between different land uses ; infracommunal landtenure dynamics ; and correlation of farming trajectories and land dynamics. The results of this multilevel/multithematic analysis enhance the overall understanding of different agricultural recompositions. Potential modifications could be proposed after a critical review of the concepts and tools implemented (e. G. Formalisation of spatial structures upstream of aerial photograph processing or for modelling and simulation of land dynamics via MAS). Thematic lessons concerning territorial integration of agricultural recompositions are established, while defining distinctive production conditions and asserting specific territorial characteristics. The diverse range of dynamics and functions involved in agricultural activity are expounded and strengthened by a broad range of land uses. Ways of apprehending them are developed and refined

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (601 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 518-581

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17.03.1 [2] Tome 1
  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17.03.1 [2] Tome 2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3230
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.