Les dynamiques territoriales dans la transition : l'impact des privatisations sur les régions polonaises

par Anne Crequis

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Hugues Sachter.

Soutenue en 2003

à l'Artois .

  • Titre traduit

    Territorial dynamics in transition : the impact of privatisation on Poland's regions


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La concentration des nouvelles activités tertiaires dans les métropoles nationales, combinée avec un immobilisme relatif de l'industrie expliquent que le schéma traditionnel de déséquilibre spatial de la Pologne se verra perpétué après plus de dix ans de transition, malgré les changements structurels. Les régions agricoles ne trouvent pas une reconversion positive par le biais du processus de privatisation. Si ces voïvodies présentent quelques atouts économiques pour les investisseurs, elles ne peuvent supporter la concurrence des régions exposant un dynamisme économique important, par le biais d'infrastructure, de milieu entrepreunarial, d'un système éducatif très développé. Enfin, les pressions monopolistiques de la part du secteur industriel traditionnel ont, dans les régions du sud, été amoindries grâce à un essor important du secteur des services. La Pologne conserve un clivage Est-Ouest, le secteur agricole étant synonyme de frein économique alors que le secteur des services est gage d'essor économique. En fin de compte, les espaces post-socialistes mettent en évidence une structure mixte, au sein de laquelle il y a peu d'interactions entre le secteur moderne et le secteur post-socialiste. Il en résulte une organisation de l'espace dans laquelle les rapports internationaux jouent un rôle décisif par rapport aux dynamiques incertaines des régions et des villes actuelles. La mise en œuvre des mécanismes de préparation à l'adhésion risque d'accentuer encore plus cet aspect extroverti de la réorganisation des espaces. Elle pose la question du devenir de régions déjà faiblement intégrées dans leur propre pays, et qui risquent d'être marginalisées dans l'espace européen.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 274 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 235-254

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2003ARTO0101
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EVST CRE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.