Le formalisme objet appliqué à l'étude de l'édifice patrimonial : problèmes de modélisation et d'échanges de données sur le réseau internet

par Jean-Yves Blaise

Thèse de doctorat en Mathématiques et informatiques

Sous la direction de Michel Florenzano.

Soutenue en 2003

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Dans ce travail nous évaluons la pertinence et la portée d'un ensemble de formalismes informatiques récents sur l'étude du patrimoine architectural, champ d'application dont nous montrons les spécificités et leurs implications. Le problème que pose ce travail peut être présenté ainsi : le raisonnement par classifications que le formalisme objet autorise est-il pertinent pour décrire un modèle de l'édifice patrimonial; les concepts classifiés peuvent-ils être le maillon fédérateur d'une chaîne d'applications relevant de points de vues bien distinct sur l'édifice patrimonial ? Nous définissons une méthodologie d'analyse de l'édifice qui se veut générique, et un ensemble d'outils d'évaluation et d'exploitation du modèle. Nous montrons qu'une analyse a priori du corpus d'éléments physiques formant 'édifice peut grandement en faciliter l'étude. Mesure, représentations et documentation, trois exemples d'applications abordés, deviennent dans ce cadre des processus visant à renseigner le modèle et ses instances. Nous montrons que la compréhension globale de l'édifice bâti et de son évolution est mieux assurée.

  • Titre traduit

    ˜An œapplication of objet-orientation to architectural conservation : concept modelling and web-based access issues


  • Résumé

    In this work we evaluate the relevance and the usability of various computer formalisms as applied to the investigation of the architectural heritage, an application field that we characterise and derive specifications from. Our research question can be summed up in these words: is the classification paradigm that object orientation bases on relevant when trying to describe a theoretical model of a built edifice? We define a generic methodology of description of the edifice, and develop a series of tools that exploit and evaluate the theoretical model. We demonstrate that an a priori analysis of the architectural corpus can greatly benefit to its investigation. Surveying, representations and documentation efforts then appear as processes informing the model's instances. We demonstrate that such a methodology favours a global understanding of the edifice and of its evolutions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 335 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.151-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.