Les résidus carbonés de feux dans les sédiments lacustres et océaniques intertropicaux : implications méthodologiques, climatiques et anthropiques

par Florian Thevenon

Thèse de doctorat en Géosciences de l'environnement

Sous la direction de Édouard Bard.

Soutenue en 2003

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    Sedimentary records of biomass burning : methodological, climatic and anthropic implications


  • Résumé

    Cette étude a pour but de caractériser les produits de combustion piégés dans les sédiments, afin d'établir des enregistrements de la variabilité des feux tropicaux. La méthode de mesure du Black Carbon (BC) est d'abord testée sur des standards puis appliquée aux sédiments. La séquence du Pacifique Ouest (carotte MD972140 ; 360 ka) montre que les feux sont contraints par les variations d'insolation en région intertropicale et équatoriale. Elle suggère aussi un couplage entre les précipitations équatoriales et le climat des hautes latitudes. De plus, l'augmentation en BC et microcharbons entre 53-43 et 12-10 ka atteste de l'impact de l'homme sur le régime des feux. Au lac Masoko (carotte MM8 ; 4 ka), les assemblages de charbon reflètent les apports détritiques liés au ruissellement ou à l'érosion des sols. Mais l'augmentation en microcharbons et BC ~1,8 ka BP suggère des incendies régionaux, contemporains de l'expansion de la métallurgie et de l'agriculture en Afrique de l'Est.


  • Résumé

    Testing our Black Carbon (BC) extractive method indicates a satisfactory reliability to reconstruct sedimentary changes in biomass burning. The BC and charcoal records from the Western Pacific Warm Pool (core MD972140 ; 360 ka) suggest that fire activity responded to the variations in seasonal radiation forcing at the equator; but also that changes in high-latitudes forcing on the winter monsoon contribute to ENSO-like conditions. In addition, carbonaceous aerosol clearly registered human-induced fire-regime alteration in the area, with great increases in fire activity between 53-43 and 12-10 kyr. Charcoal abundance and distribution in lake Masoko (core MM8 ; 4 ka) reveal that runoff and erosion on soils are the dominant processes for charred particle transportation. However, the microcharcoal and BC fractions clearly illustrate fire activity ~1,8 kyr B. P. This latter event is contemporaneous with the extend of Late Iron Age and agricultural activities in East Africa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127-[10] p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 113-127

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 3164

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 AIX3 0016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.