Cognition and emotion in normal aging and amyotrophic lateral sclerosis

par Maya Kilani

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Olivier Blin.

Soutenue en 2003

à Aix-Marseille 2 .

  • Titre traduit

    Cognition et émotion au cours du vieillissement normal et de l'atteinte de la sclérose latérale amyotrophique


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La grande variété de l'expérience émotionnelle peut-être interprétée en tant que fonction d'interactions entre des phénomènes cognitifs et émotionnels. Puisque certaines fonctions cognitives déclinent avec l'âge, parallèlement au control émotionnel sur une fine échelle, la relation entre le vieillissement et les états émotionnels induits a été examiné. Les sujets âgés, en comparaison avec des sujets jeunes, ont montré moins d'affects positifs et plus des émotions négatives. Puisque les conditions neuropathologiques, comme dans le cas des maladies dégénératives, présentent une influence considérable sur les processus cérébraux, une évaluation des fonctions cognitives et de la réponse émotionnelle a été entreprise chez des patients atteints de la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), en comparaison à des sujets contrôles. L'évolution des paramètres cognitifs et émotionnels a été étudiée sur une période d'un an. Les patients (SLA) ont été significativement plus déprimés que les sujets contrôles, la dépression a augmenté au cours de la période de l'étude. Alors que pour les fonctions cognitives de mémoire (non-frontales), pas de changement a été observé, une performance déficitaire liée à des processus frontaux a été détecté, suggérant un léger déficit des fonctions cognitives. Ces déficits, à l'opposé des fonctions neuromusculaires et de la dépression, n'ont pas été aggravés au long de la période de l'étude. Les réponses émotionnelles, malgré une certaine variabilité qui peut-être le mieuxexpliquée en termes des profiles hétérogènes des patients, n'ont pas été significativement différentes entre les patients (SLA) et les sujets contrôles. Globalement, l'étude a mis en évidence un léger dysfonctionnement des processus cognitifs exécutifs chez les patients atteints de la SLA, qui évolue lentement, avec le temps. Contrairement, le profil émotionnel semble influencé par la maladie à un certain degré

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 221-[87] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 38 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003/AIX2/0694Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3111
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-017062
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.