Traitement du feed-back dans le raisonnement hypothético-déductif : études comportementales et électrophysiologiques

par Laurence Carbonnell

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Neuroscience

Sous la direction de Jean-Paul Caverni et de Frank Vidal.


  • Résumé

    Le raisonnement hypothético-déductif procède à partir de l'élaboration d'une hypothèse et aboutit à une conclusion catégorique. Pour passer de la première phase, inductive, à la seconde phase, déductive, l'individu doit mettre à l'épreuve son hypothèse. Pour ce faire, il doit la confronter à son environnement duquel il recevra un feed-back qui lui permettra soit de conserver son hypothèse, soit de la réfuter. Le feed-back constitue donc un élément clé du raisonnement hypothético-déductif. L'objectif de ce travail était de comprendre, grâce à l'étude du comportement et de l'activité du système nerveux, la façon dont les individus utilisent le feed-back pour arriver à la conclusion la plus adéquate lorsqu'ils raisonnent. Dans un premier temps, nous avons montré que, lors du passage de la phase inductive à la phase déductive, les sujets étaient soumis à un biais comportemental. Dans un second temps, grâce à un indice objectif des attentes des sujets (la réaction électrodermale), nous avons montré que ce biais comportemental reflétait un biais de raisonnement. Les sujets avaient une tendance systématique à considérer comme nécessaires et suffisantes des conditions seulement suffisantes ce qui les conduisait, dans certains cas, à recevoir un feed-back d'erreur. Enfin, dans un troisième temps, après enregistrement des activités électroencéphalographiques à partir desquelles a été estimé le laplacien de surface, nous avons montré que deux régions cérébrales étaient sensibles aux attentes des sujets alors qu'une autre était sensible à la nature confirmative VS infirmative du feed-back indépendamment de la phase de raisonnement.

  • Titre traduit

    Feedback processing in hypothetico-deductive reasoning : behavioral and electrophysiological studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 125-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.