La présence thrace à Athènes pendant la période archai͏̈que et classique

par Bernard Escudier

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Antoine Hermary.

Soutenue en 2003

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    La question de l'altérité, de la relation à l'autre et aux étrangers m'a semblé indissociable de la définition du système communautaire pendant la période archai͏̈que et classique et des rappors entre citoyens et non - citoyens, entre Thraces et Athéniens. Le principe d'exclusion qui régit de jure et de facto l'opposition du citoyen au non - citoyen me paraissait compromettre ce rapport privilégié que j'appréhendais entre les Athéniens et les Thraces. La violence me semblait naître de cette compromission jusqu'à ce que je suppose qu'au contraire cette proximité était le fait d'une ritualisation de la violence et que ce processus avait débuté à l'origine des contacts de ces deux peuples. Si l'on conçoit que la société exclut la violence par le sacré, c'est de fait par un processus de ritualisation que la violence se détourne de la société. C'est ainsi qu'à mon sens la présence thrace s'inscrit dans l'espace des lois et des rites de la communauté athénienne.

  • Titre traduit

    The thacian presence in athens during the archai͏̈c and classical period


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 619 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 577-619

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.