Errance et liberté dans les essais et les romans de Paul Auster (de 1982 à 1994)

par Laure Bertrand

Thèse de doctorat en Lettres, langue et civilisation des pays anglophones

Sous la direction de Annick Duperray.

Soutenue en 2003

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le thème de cette thèse réside dans l'adéquation, véritable ou illusoire, entre le thème de l'errance et de la liberté dans l'oeuvre de Paul Auster. La première problèmatique repose sur la définition même de la liberté : mythe ou réalité, comment peut-elle être définile ? Cependant l'ambiguité du discours austérien réside dans ne dichotomie sans cesse renouvelée quant à la validité du mythe. Nous retrouvons ainsi chez Paul Auster un travail de sape du mythe?. La voie de l'initiation se trace alors dans un dédale d'interrogations existentielles et épistémologiques. La recherche de la liberté dans l'errance prend alors la forme d'une initiation ontologique. A moins qu'en définitive la liberté ne se situe plutôt dans le language et son utilisation ? Les errances du langage transforment la réalité en libérant un autre sens qui détourne le système légal du discours. Cependant, l'exil intérieur devient le seul mode sur lequelles personnages austériens à la fois une liberté dans l'erance

  • Titre traduit

    Freedom and wandering in Paul Auster's ficton (from1982 to 1994)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.591f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 583-589

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.