Mgr Augouard et les missions catholiques du Congo français de 1878 à 1921

par Olivier Ouassongo

Thèse de doctorat en Mondes africain, arabe et turc

Sous la direction de Marc Michel.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Mgr Augouard and the catholic missions of the french upper Congo from 1878 to 1921


  • Résumé

    Lorsque Prosper Augouard arrive comme missionnaire à Sainte-Marie de Liberville, en janvier 1878, à l'âge de vingt-six ans, l'évangélisation du Gabon est déjà commencée depuis trente-quatre années avec la fondation de ladite mission en 1844, sous la direction de Jean-Rémi Bessieux, lequel deviendra évêque du vicariat des "Deux-Guinées" en 1848. L'arrivée d'Augouard au Gabon doit être située dans un double contexte historique, celui des débuts du catholicisme dans cette région et celui des grandes explorations vers l'intérieur de l'Afrique. Car, c'est à partir de 1876 que Pierre Savorgnan de Brazza remonte l'Ogooué et qu'il poursuite ensuite sa pénétration et c'est en 1879 qu'avec courage et volonté de réussir, Augouard va répandre l'évangélisation en partant de la côte; avançant souvent avec la croix en main et le drapeau français de l'autre. Placé depuis 1876 -avant même son départ- sous la juridiction spirituelle de Mgr Le Berre, Augouard fut tour à tour acteur et observateur de tous les changements survenus au Congo français jusqu'en 1921, année de sa mort. Pour mieux cerner la personnalité et l'oeuvre de cet homme d'Eglise aux multiples facettes, nous avons divisé ce travail en quatre parties : - la première partie de 1850 à 1878 traite des origines familiales, du cursus scolaire d'Augouard, et des méthodes d'évangélisation pratiquées au Gabon avant l'arrivée de ce dernier ; - la seconde partie évoque le parcours missionnaire d'Augouard de 1878 à 1921, en analysant sa doctrine, ses rapports, d'une part avec les populations évangélisées, et d'autre part, avec les administrations (française et belge) du Congo et les agents des compagnies concessionnaires ; - la troisième partie étudie les voyages, les moyens de communication et les différends qui opposèrent Augouard aux autorités coloniales ; la quatrième et dernière partie est consacrée à l'organisation administrative et à la vie du vicariat du Haut-Congo français.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 494 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 369-439

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.