Etude longitudinale de la dysprosodie d'un cas d'Aphasie Progressive Primaire : analyse des variables temporelles

par Marianne Louis

Thèse de doctorat en Langage et parole

Sous la direction de Albert Di Cristo.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    A longitudinal study of temporal variables in a case of Primary Progressive Aphasia


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'observer la prosodie dans un cas de parole pathologique, l'Aphasie Progressive Primaire (A. P. P. ). Un suivi longitudinal de l'évolution de la pathologie a permis d'étudier les variations temporelles de la parole qui accompagnent la dégénérescence. Nous proposons une analyse comparée de différents types de tâches (répétition, lecture, dénomination) produites par le même patient. Le corpus est constitué d'un bilan d'aphasie (B. D. A. E. ), enregistré sept fois au cours des deux premières années de développement de l'A. P. P. Nous proposons deux axes de recherche : (1) une analyse de l'organisation temporelle des phénomènes cognitifs nécessaires à la réalisation de la tâche ; (2) une analyse de l'organisation temporelle centrée sur les aspects phonétiques et phonologiques des productions du patient. L'ensemble des résultats confirme l'influence sélective de la dégénérescence sur les variables temporelles en production de parole.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 306 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 297-306

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Laboratoire Parole et Langage (Aix-en-Provence). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 LOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.