L' effet-personnage dans les nouvelles de Javier Marias (1951)

par Murielle Borel-Codaccioni

Thèse de doctorat en Etudes romanes-espagnol

Sous la direction de Monique de Lope.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œcharacter effect in Javier Marias'short stories


  • Résumé

    Largement inspirée des travaux de Vincent Jouve, l'étude a dégagé les trois instances (lisant, lectant, lu) convoquées par la lecture, afin d'aborder les principaux aspects liés à la (re)construction du personnage. D'abord envisagé comme représentation de personne, il pose le problème de l'illusion de réel ; il est ensuite appréhendé comme lieu d'interprétation des sens du texte, régi par des contraintes génériques (nouvelle et fantastique) qui pèsent sur lui mais qui, sous la plume de J. Marias, deviennent les formidables instruments d'une écriture ludique omniprésente. Enfin, parce que son élaboration obéit à des critères narratifs, culturels, émotionnels et inconscients, le personnage permet à l'écrivain de se livre à de subtils jeux de manipulation qui influencent directement la réception. Chaque instance pouvant être plus ou moins investie, elles révèlent le profil d'un Lecteur Modèle (Eco) et les stratégies inscrites dans l'oeuvre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 517 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 490-504. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.