Le mensonge dans l'oeuvre romanesque d'Alphonse Daudet

par Vassiliki Zivala-Leredde

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Roger Ripoll.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Lie in Alphonse's Daudet novels


  • Résumé

    Mensonge et race. Mensonge et société. En tout cas mensonge, ou plutôt mensonges. Qu'ils soient fierté, tradition, protection, péché, fatalité ou choix, ils définissent et déterminent des valeurs et des comportements. Et pas seulement de ceux qui sont une fois menteurs, mais aussi de ceux qui le sont deux fois : les marchands d'illusions. Personne ne leur échappe et personne n'a la volonté de leur échapper d'ailleurs. C'est la vie ou la lutte pour la vie. Le mensonge est compliqué et difficile à utiliser. Ses définitions, le menteur, la victime, les motivations et les intentions, les enjeux et les moyens, les réussites et les échecs car il y en a plusieurs, sans oublier le contraire, la vérité, un contraire qui ne l'est pas vraiment. Le mensonge chez Daudet est non seulement objet mais aussi sujet. Il fait non seulement la société, le milieu et la vie, mais aussi l'histoire et les histoires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 340 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 318-322

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.