Paris, librairie arabe : Lieux, réseaux, objet

par Maud Santini

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Jean-Charles Depaule.

Soutenue en 2003

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université d'Aix Marseille. Pôle Humanités, sciences humaines et sociales (autre partenaire) .


  • Résumé

    A partir des années 1970, et de façon plus marquée encore dans les années 1980, Paris accueille un nombre croissant d'intellectuels arabes du Moyen-Orient. Parmi les activités variées, qu'ils y déploient, leurs initiatives dans le domaine du livre et de l'édition ont particulièrement retenu l'attention. La période a en effet caractérisée l'ouverture, à Paris, de librairies proposant à la vente des ouvrages en langue arabe. Par ailleurs quelques années plus tard, s'observe dans l'édition française un mouvement de traduction de la littérature arabe contemporaine, mouvement que ces intellectuels arabes établis à Paris ont contribué à lancer. Ainsi par l'étude de ces deux objets, le commerce des livres arabes en France et la traduction en français de la littérature arabe, ont été isolés des fonctionnements et des pratiques dont les moteurs se situent en même temps dans le monde arabe et en France

  • Titre traduit

    Paris, arabic bookshoop


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 468 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 450-468

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.