Relations phylogénétiques chez les termites du genre Reticulitermes en Europe : description d'une nouvelle espèce

par Paolo Uva

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Anne-Geneviève Bagnères-Urbany.

Soutenue en 2002

à Tours .


  • Résumé

    En Europe les termites du genre Reticulitermes (Isoptera : Rhinotermitidae) sont distribués dans la zone méditerranéenne, mais leur présence en milieu urbain est en expansion vers le Nord. Récemment un nouveau phénotype, R. Sp. Nov. , a été identifié en milieu urbain en France et dans le Nord d'Italie. L'objectif de ce travail était de définir sa position systématique au sein du genre Reticulitermes et identifier son origine géographique. Nous avons montré l'existence d'un pattern original d'hydrocarbures, ainsi qu'une forte similarité chimique et morphologique avec les poulations de la région Est-méditerranéenne. Ces résultats on été également confirmés par une approche moléculaire. Les données obtenues, suggèrent bien une origine des populations de R. Sp. Nov. à partir d'un refuge balkanique en suivant des routes de colonisation postglaciaires. Ceci nous permet donc d'élever ces populations à un statut spécifique, en proposant pour cette nouvelle espèce le nom de Reticulitermes urbis.

  • Titre traduit

    Phylogenetic relationships in European Reticulitermes termites : description of a new species


  • Résumé

    In Europe Reticulitermes termites (Isoptera : Rhinotermitidae) reside naturally in the Mediterranean area. However, termite damages are increasing seriously, even further north than the natural limit. A new termite phenotype, named R. Sp. Nov. , was recently found in urban area in France and northern Italy. In this study, we investigated its systematic position among Reticulitermes spp. , and we attempted to describe the scenario for its spreading in Europe. We could observe a new cuticular hydrocarbon pattern for R. Sp. Nov. , as well as a strong similarity to the East-Mediterranean Reticulitermes, regarding both chemical and morphological features. Similar results were obtained by a molecular approach. Our data suggested that the actual distribution of R. Sp. Nov. Populations could be linked to postglacial colonization routes from the Balkan refugia. Markers agreed in defining the specific status for R. Sp. Nov. , for which we proposed the name Reticulitermes urbis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 44-62

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2002-TOUR-4022(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-2002-TOUR-4022(2e ex.)
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6530
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.