Déterminisme de la distribution spatiale des éléments majeurs et traces dans les sols en contexte métamorphique (Plateau d'Aigurande, nord du Massif central, France)

par Sébastien Salvador-Blanes

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Jean-Jacques Macaire.

Soutenue en 2002

à Tours .


  • Résumé

    L'objectif est de comprendre les processus de la pédogénèse à l'origine de la distribution des teneurs naturelles des sols en éléments traces à l'échelle du paysage. L'approche est multiéchelles combinant une approche spatiale à une étude multiélementaire détaillée sur profils pédologiques. Le site d'étude a été sélectionné pour sa richesse en éléments traces (Cr et Co), et sa diversité géologique (amphibolite, gneiss) et topographique. L'étude des différents matériaux est abordée selon leur degré de transformation. Les résultats montrent que les roches et les altérites plus ou moins évoluées présentent : des teneurs plus élevées en Ca, Fe, Co dans les zones sur amphibolite attribuées à la présence de hornblende ; des teneurs plus élevées en Si, K, Cr dans les zones sur gneiss attribuées à la présence de quartz, orthose et micas. L'analyse spatiale des altérites révèle une très forte variabilité des teneurs. Un lien étroit existe entre les propriétés chimiques des horizons pédologiques et celles des altérites sous-jacentes en contexte topographique convexe, alors que celui-ci est beaucoup plus ténu en contexte concave. Les différences alors constatées sont essentiellement dues à des processus physiques de redistribution de matière dépendant du degré d'altération initial des altérites. Dans toutes les situations, la forte variabilité des teneurs observées dans les altérites est fortement gommée dans les horizons de surface, indiquant une homogénéisation attribuée pour partie aux activités agricoles. On constate par ailleurs que le réseau de haies est à l'origine du stockage des produits de l'érosion le long des versants, surimposant ainsi un autre type d'hétérogénéité. Ainsi, la nature du matériau parental et son degré d'altération, ainsi que les redistributions physiques de matière le long du versant sont les deux principaux processus permettant d'expliquer la distribution spatiale des teneurs en éléments majeurs et traces en contexte métamorphique valloné.

  • Titre traduit

    Soil genesis factors affecting the spatial distribution of major and trace elements in soils in a metamorphic area(Aigurande plateau, Massif central, France)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 298 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 235-247

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2002-4014(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2002-4014(2e ex.)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 TOUR 4014
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.