Costimulation des lymphocytes T et différenciation dendritique des monocytes humains dans un modèle de présentation indirecte de xénoantigènes

par Angélique Brossay

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Hervé Watier.

Soutenue en 2002

à Tours .


  • Résumé

    Des travaux antérieurs ont démontré l'existence de la seule voie indirecte de présentation de xénoantigènes dans un modèle fondé sur la coculture de cellules endothéliales d'aorte de porc, et de monocytes et lymphocytes T CD4+ humains. Le blocage de la voie CD2, suggérant l'expression par l'endothélium d'un ligand de CD2, orthologue du CD58 humain, nous a amené, dans une première partie, à amplifier puis cloner la totalité de la séquence codante du CD58 porcin. Dans une seconde partie, nous avons démontré l'origine humaine (monocytaire) de la costimulation lymphocytaire (cis-costimulation), en dépit de l'expression de molécules de costimulation sur les cellules endothéliales de porc. Enfin, nous avons mis en évidence une différenciation dendritique des monocytes humains au contact d'un endothélium porcin. Ces cellules dendritiques sont capables de capter des antigènes, d'induire des proliférations lymphocytaires et de se domicilier dans les ganglions lymphatiques en exprimant CCR7.

  • Titre traduit

    T Lymphocyte costimulation and dendritic cells to human monocytes differentiation in an indirect xenoantigens presentation model


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    We have previously demonstrated the presence of an indirect presentation pathway in a model based on the coculture of porcine aortic endothelial cells, human monocytes and T lymphocytes. In a simplified model without human monocytes, an anti-human CD2 monoclonal antibody blocked the lymphocyte proliferation suggesting that a porcine ortholog of human CD58 was expressed by porcine endothelial cells. We have cloned and sequenced the entire sequence of porcine CD58 and demonstrated that despite the expression of costimulatory molecules on endothelial cells, costimulatory signals were provided in cis by human monocytes. Next, we demonstrated that a monocyte-to-dendritic cell differentiation occur in this model. Dendritic cells obtained after a coculture human monocyte/porcine endothelial cells captured antigen, induced a lymphocyte proliferation and expressed the CCR7 receptor which favor migration toward lymphoid organs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 178-191

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T SC VIE TOURS 2002 16
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T SC VIE TOURS 2002 16 (2e ex)
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6780
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.