Ecologie de Listeria monocytogenes : relations entre phylogénie et virulence

par Laurent Mereghetti

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Roland Quentin.

Soutenue en 2002

à Tours .


  • Résumé

    La baisse de sensibilité vis-à-vis des ammoniums quaternaires que nous avons observée chez 7 % des souches de Listeria monocytogenes n'est pas un élément majeur de la contamination humaine, mais a permis de mettre en évidence une distribution ubiquiste du système d'efflux proton-dépendant MdrL au sein de l'espèce. Ce travail préliminaire nous a orienté vers un objectif plus général afin de comprendre pourquoi les souches de Listeria monocytogenes prédominant dans les productions alimentaires contaminées par la bactérie appartiennent majoritairement à des sérotypes différents de ceux des souches responsables de listériose humaine. Dans cette perspective, une population de 130 souches épidémiologiquement non reliées a été sélectionnée. La structure génétique de cette population a été déterminée en caractérisant génétiquement chaque souche par les profils de restriction des gènes codant les opérons ribosomaux 16+23S avec deux endonucléases et par amplification arbitraire de fragments polymorphes de l'ADN avec sept amorces. Le lien génétique entre les souches a confirmé l'existence de deux divisions phylogénétiques chez L. Monocytogenes. La structure génétique de la population a été confrontée avec la phylogénie des gènes codant pour la listériolysine, l'actine et le système d'efflux MdrL. La virulence des principaux représentants des grandes divisions mises en évidence par la phylogénie a été testé in vitro sur un modèle cellulaire en microplaque utilisant la lignée cellulaire HT-29, et de façon indirecte en testant la réponse inflammatoire aux antigènes bactériens sur un modèle utilisant des cellules mononucléées de sang de cordon ombilical. Aucune différence n'a été observée dans la virulence, ni dans la cinétique de production des cytokines pro-inflammatoires entre les souches de sérotypes 4a et celles de sérotypes 1/2a, 1/2b, 4b, quelle que soit leur appartenance phylogénétique.

  • Titre traduit

    Ecology of Listeria monocytogenes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153-[50] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 138-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T SC VIE TOURS 2002 1
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T SC VIE TOURS 2002 1 (2e ex)
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3928
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.