La mesure de la population urbaine et de sa croissance au Maroc : la difficile adéquation entre les impératifs administratifs, les outils de la statistique et de l'extension des aires urbanisées

par Ahmed Hakik

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Pierre Signoles.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La période privilégiée par notre thèse correspond aux quarante dernières années du XXème siècle, où le Maroc a enregistré une très forte croissance de sa population urbaine, résultat de la combinaison d'une forte croissance naturelle, d'un intense exode rural et de la promotion de nombreux centres ruraux au statut de l'urbain. La période en question a été couverte par la réalisation de quatre recensements, dont chacun avait sa propre liste de localités urbaines, et fut aussi celle de la mise en œuvre de deux réformes de l'organisation territoriale de base, l'une datant de 1959, l'autre de 1992. D'autres opérations, de moindre ampleur, ont concerné le découpage en provinces ou en préfectures ou ont visé à fractionner le territoire de certaines grandes villes en multiples communes (Casablanca, Fès, Marrakech, Agadir ). A ces occasions, des modifications ont été apportées aux délimitations des communes et des villes. Ces changements posent, pour l'analyste de la croissance urbaine, la question lancinante de la comparabilité des données statistiques produites entre 1960 et 1994. En effet, ces données sont habituellement utilisées et comparées entre elles, telles qu'elles se présentent dans les documents de chacun des recensements, comme si elles portaient sur des " catégories " définies une fois pour toute (l'urbain / le rural) et si elles concernaient des " territoires " aux limites toujours stables. Or, au Maroc, le nombre de localités considérées comme urbaines par le recensement est passée de 117 en 1960 à 370 en 1994 et la majorité des villes a connu une extension de l'espace urbain au dépens des communes rurales. L'objectif de notre recherche a de ce fait consisté à réévaluer la population des localités urbaines et à évaluer la composante de la croissance urbaine due à l'extension des périmètres urbains.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 417-429

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU CMM 6514
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU CMM 6514
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU CMM 6514
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG2422
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG2423
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG2424
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG2425

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2097
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.