Organisation et fonctionnent d'une population de sprinboks (Antiodorcas marsupialis) vivant en semi-liberté : recherche des déterminants proximaux

par Farah Mechkour

Thèse de doctorat en Sciences du comportement et cognition

Sous la direction de Richard Bon.

Soutenue en 2002

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans un cadre théorique structuraliste et analyse les déterminants proximaux du fonctionnement d'une population de springboks Antidorcas marsupialis, acclimatée dans le sud de la France et vivant en semi-liberté. Durant deux années, une quarantaine d'individus a été régulièrement observée selon un protocole standardisé. Il ressort que le mode d'occupation de l'espace, est en accord avec l'hypothèse que l'animal spécifie son monde, en accordant des significations à ce qui l'entoure (y compris des statuts sociaux de ses congénères) en fonction des expériences vécues en chacun des lieux qu'il a fréquenté. La tendance grégaire, les préférences associatives sont en relation étroite avec la classe d'âge et de sexe des animaux, leur répertoire comportemental et la compatibilité de leur comportement avec le fait de s'associer. La démographie de la population a permis d'analyser les cycles de reproduction et la recherche de mécanismes qui en régulent la succession.

  • Titre traduit

    Organization and dynamics of an enclosed sprinboks (Antiodorcas marsupialis) population : search for proximate causes


  • Résumé

    This thesis, which demarch is based on systemics theories according to which the proximate dimension constitute the explanation of social emergencies, is interested in the dynamics of a springboks (Antidorcas marsupialis) population acclimated in the southern France and living in an enclosure. The results show that the modalities of space occupation, the gregarious tendency, the preferential associations are strongly related to age and sex classes of the animals, and to their behavioural repertory. Moreover, the demography of the population have been recorded for ten years, providing to analyse the reproductive cycles, and to propose the mechanisms underlying their succession. The whole results obtained in this study allow to understand how, on the basis of simple rules of interactions (attraction and repulsion between conspecifics, space attachment), individuals generate the social and spatial organisation of their population.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 p.).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 248-251

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002TOU30244
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.