Diversité des communautés et populations d'hyphomycètes aquatiques de cours d'eau forestiers : influence de la végétation riveraine

par Beryl Laitung

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Éric Chauvet.

Soutenue en 2002

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La diversité des communautés et des populations d'hyphomycètes aquatiques de cours d'eau forestiers est étudiée en fonction de la diversité et du rôle de la végétation riveraine. Les travaux présentés examinent les relations existantes entre la diversité de la ressource, la diversité fongique et les fonctions écologiques des champignons dans l'écosystème aquatique. La première partie concerne la structure spatio-temporelle des communautés d'hyphomycètes aquatiques en relation avec la diversité de la végétation riveraine, sa composition spécifique, la qualité et la quantité de litière foliaire produite. Les communautés fongiques de dix cours d'eau sont comparées sur la base d'une variation de diversité de la végétation riveraine arborée. La richesse en hyphomycètes aquatiques augmente avec la richesse foliaire des litières suggérant une relation emboîtée entre les biodiversités riveraine et aquatique. La seconde partie traite de l'incidence d'une pratique de gestion forestière conduisant à une modification de l'accumulation naturelle de débris végétaux dans la rivière. Cinq cours d'eau situés dans des plantations de conifères ou des forêts caducifoliées naturelles sont manipulés expérimentalement afin d'augmenter la rétention locale des débris végétaux. Dans les rivières traversant des plantations forestières peu diversifiées, l'apport de matière ligneuse augmente la rétention des débris végétaux et favorise la diversité des hyphomycètes aquatiques et leur productivité. La troisième partie porte sur la structuration spatiale de la diversité des populations d'une espèce dominante des communautés fongiques d'automne, Tetrachaetum elegans. La diversité génétique est analysée en réponse à l'origine géographique et à l'espèce foliaire. La différenciation des populations entre les rivières soutient que les barrières environnementales jouent un rôle prépondérant dans la structuration génétique des populations de T. Elegans.

  • Titre traduit

    Diversity of aquatic hyphomycete communities and populations from woodland streams : of the riparian vegetation


  • Résumé

    The diversity of aquatic hyphomycete communities and populations from woodland streams are studied in relation to the diversity and function of the riparian vegetation. This research investigates the relationships between resource diversity, fungal diversity, and ecological functions of fungi in the stream ecosystem. The first part deals with the relationships between the spatial and temporal structures of aquatic hyphomycete communities and the diversity of riparian vegetation, which varies in species composition and the quality and quantity of leaf litter produced. The fungal communities of ten headwater streams were compared along a gradient of riparian tree diversity. No leaf substrate specificity was shown by any fungal species. However, the aquatic hyphomycete richness showed a positive correlation with the leaf litter richness, suggesting a hierarchical relationship between riparian and aquatic biodiversities. The second part examines the response of fungal diversity to enhanced stream retentiveness. Five streams located in an exotic conifer plantation and a broadleaf woodland were manipulated in order to increase leaf litter retention. Fungal communities from upstream and downstream of the treated sections were compared with respect to the type of forest management. In the plantations with low diversity, inputs of woody debris increased detritus retention in streams and enhanced hyphomycete diversity and production. The third part deals with the infraspecific diversity of Tetrachaetum elegans Ingold, a dominant species in autumn. The genetic diversity is analysed in response to two factors, geographical origin and leaf substrate. The detected stream differentiations suggest that environmental barriers play a role in the population structure of this aquatic fungus. No substrate differentiation could be demonstrated, suggesting that the selection of populations of this fungal species does not promote any leaf substrate preference in streams.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 138 p.).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 114-128

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002TOU30241
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.