Des circuits logiques hybrides aux circuits mono-moléculaires

par Stéphane Ami

Thèse de doctorat en Électronique moléculaire

Sous la direction de Christian Joachim.

Soutenue en 2002

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Dès 1960, alors même que le transistor MOS planar vient d'être présenté, on évoque déjà les limites liées à sa miniaturisation poussée. Ceci permet le développement de thèmes de recherche alternatifs pour remplacer les semi-conducteurs. L'électronique moléculaire hybride en fait partie. Les projets de recherche actuels concernent surtout la fabrication de composants moléculaires discrets : diodes, transistors, mémoires, etc. . . Nous allons plus loin en étudiant la conception de circuits logiques complexes basés sur le meilleur transistor moléculaire actuel: le transistor électromécanique C60. La volonté de miniaturiser toujours plus les circuits électroniques, pour des raisons techniques ou économiques, nous amène alors à étudier l'intégration de ces circuits dans une molécule unique. Nous abordons ici l'électronique mono-moléculaire. . .

  • Titre traduit

    From the hybrid logical circuits to the intramolecular circuits


  • Résumé

    Since the early sixties, limits of the large scale integration of MOS transistors are regularly emphasized. This allows the development of alternative research projects to replace solid state devices. Hybrid molecular electronic is one of them. Nowadays, researches are mainly focused on the design and making of molecular components: diodes, transistors, memories, etc. . . We go further and we propose here a theoretical study of complex logical circuits based on the best today's molecular transistor: the electromechanical C60 transistor. The will to scale down again those circuits leads us to study in a new part their integration in a single molecule. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.7, 40-41, 65, 78, 93, 115

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002TOU30143
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.