Molécules organométalliques à propriétés biologiques : nouveaux inhibiteurs de l'anhydrase carbonique

par Céline Chazalette

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire et supramoléculaire

Sous la direction de Monique Rivière-Baudet et de Andrea Scozzafava.

Soutenue en 2002

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Organometallic molecules with biological properties : new inhibitors of carbonic anhydrase; Boron, germanium and silicon amines and sulfonamides


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail porte sur la synthèse de molécules organométalliques à propriétés biologiques : principalement des amines et sulfonamides des groupes 13 et 14. Le premier chapitre est consacré à la synthèse de sulfonamides insaturés ou aromatiques précurseurs de sulfonamiamides métallés. Le deuxième chapitre s'intéresse aux dérivés à liaison métal-azote en optimisant les méthodes de synthèse pour chaque élément. Le groupement aminobenzènesulfonamide a été utilisé pour stabiliser une germa-imine. La première partie du troisième chapitre est consacré aux composés à liaison métal-oxygène. Les dérivés borés sont essentiellement obtenus par clivage protique de liaisons métal-azote par des alcools ou des phénols. Dans la deuxième partie du troisième chapitre, sont obtenus les dérivés à liaison métal-carbone par hydrométallation de dérivés allyliques, utilisés ensuite pour la synthèse de sulfonamides insaturés ou aromatiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.160-161

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002TOU30012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.