Charles Juliet : écriture de l'intime et journal de l'écriture : pour une esthétique du journal

par Stéphane Roche

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Glaudes.

Soutenue en 2002

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Par l'étude des quatre volumes du Journal de Charles Juliet (1957-1964, 1965-1968, 1968-1981, 1982-1988), ce travail de recherche vise à poser les bases d'une poétique du " journal intime " comme genre littéraire. Une première partie situe le texte dans l'Histoire de la pratique et le place en perspective des productions contemporaines. Elle donne lieu à une réflexion sur la notion d' "intime " en tant que catégorie esthétique. La partie suivante fait un " Essai de rythmanalyse " inspiré de la critique génétique, fondé sur des comptages quantitatifs (nombre d'entrées, de notes, de lignes sur le nombre d'années et de pages) résultant en diagrammes et tableaux statistiques. Cette méthode permet de faire apparaître le mouvement d'ensemble de l'écriture prise dans le maillage des thèmes et les variations de fréquence de l'activité. La troisième partie concerne les fonctions dévolues chez Charles Juliet à son Journal. Cette analyse, qui suit l'axe de la chronologie, s'appuie sur une interprétation de l'imaginaire du scripteur, observé dans ses choix énonciatifs et stylistiques. L'effort de connaissance de soi y apparaît indissociable de la possibilité de création, et fonde l'éthique qui doit lui être attachée. C'est là suivre la progressive métamorphose d'un écrivant en écrivain, à travers l'évolution d'un texte d'abord caractérisé par une fragmentation extrême.

  • Titre traduit

    Charles Juliet : writing of the intimate and diary of the writing. For an "journal intime"'s aesthetics


  • Résumé

    Based on a study of Charles Juliet's journal (four books concerning respectively the years 1957-1964, 1965-1968, 1968-1981, 1982-1988), this piece of research aims for laying the foundations of a definition of " journal intim " as a literary genre. The first part sets the text with regard to general history of the diary keeping, then examines it from main present-day same kind of publications angle. This gives rise to a questioning about " intime " as an aesthetical class. The following part attempts to do an " essay of rythm-analysis " interpretating quantitative countings (number of entries, notes, lines/number of years and pages) visualized in statistical tables and charts. This method's purpose is to bring to light the chronological movement of a work in progress by comparating recurrent themes with frequency variations of the writing's process. The third part deals with the functions fulfilled by Juliet's diary. This study is focused on the scriptor's imagination, observed through his enunciative and stylistic expression. The struggle for self-knowledge seems indissolubly linked with the possibility of making art, which founds a particular creation ethics. The text initially characterized by an utmost fragmentation, according to its means of development, finally throws light on the progressive transformation of a man who writes into a writer.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (686 f.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 473-546. Index. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.