Gestion et (re)structuration de deux grandes aires métropolitaines : les transports urbains à Lille et à Montréal

par Raynald Ingelaere

Thèse de doctorat en Géographie. Aménagement

Sous la direction de Robert Marconis.

Soutenue en 2002

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Depuis les années 1950, le décalage observé entre aire urbaine et pouvoir politique est à la source d'un dysfonctionnement majeur des agglomérations (effets de débordements. . . ). En réaction, de nombreux Etats engagent une reconfiguration politico-administrative des territoires reposant sur des héritages historiques et des techniques juridiques spécifiques. Cette (re)structuration impose l'échelle des territoires fonctionnels comme cadre de résolution des problèmes urbains (aménagement, urbanisme, réseaux. . . ). L'organisation et l'exploitation des réseaux de transport collectif urbain sont symptomatiques des difficultés rencontrées par les agglomérations. Du fait de son importance (mobilité, dimensions économique et sociale); et de ses difficultés, le transport urbain est confié aux nouvelles structures métropolitaines: toutefois, les formes institutionnelles et les instruments de régulation et de contrôle mis en place vont dépendre de facteurs endogènes aux agglomérations ou de contextes nationaux spécifiques. Le transport devient l'une des principales préoccupatuions des pouvoirs publics. Puis, avec l'interêt croissant porté à la durabilité urbaine, avec la métropolisation économique, il apparaît comme le pivot central des politiques métropolitaines. Sur la base d'une comparaison entre les aires métropolitaines de Lille et de Montréal, notre étude se propose de déterminer: dans quelle mesure la (re)structuration progressive d'une agglomération favorise la mise en place de politiques métropolitaines, notamment en matière de transport collectifs; quels organismes (intercommunalités) ou organisations (gouvernance) concourent à une meilleure gestion de la métropole (services et politiques); quelles politiques de transport collectif ont été développées par les pouvoirs publics, dans quels cadres elles se sont inscrites et quels en ont été les résultats, ou l'influence sur la ville elle-même.

  • Titre traduit

    Administation and (re)structuring of two large metropolitan areas: urban transports in Lille and Montreal


  • Résumé

    Since 50's, the altering between urban area and political power is at the origin of a major dysfunction of agglomerations (spillovers. . . ). In reaction, many States have implemented a political and administrative reconfiguration of territories, lying upon historical heritage and specific legal techniques. This restructuring necessitates a definition of functional areas as a frame for the resolution of urban problems (planning, urbanism, network. . . ). The organization and the management of urban transport network are symptomatic of the difficulties met by urban areas. Because of its repercussions on urban life development (mobility, economic and social dimensions) and the problems it must deal with, the urban transport has been put into the hands of new metropolitan structures: the nature of institutional forms, regulation and control instruments will depend, however, on endogenous metropolitan factors or the specific national context. Transport has become one of the principal preoccupations of public powers. So, with the growing interest in urban sustainability, with the economic metropolisation, it appears to be the central pivot of metropolitaan politics. On the basis of a comparison between the metropolitan areas of Lille and Montreal, our study means to determine: to what extent the progressive structuring of an urban area facilitates the setting of metropolitan politics; which organsims (intermunicipal arragements) or organizations (governace) concur to a better administration of the metropolis (services and politics); which politics of urban transport were developed by public powers, in which frame they were elaborated and what were their results or their impact on the city itself.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Gestion et (re)structuration de deux grandes aires métropolitaines : les transports urbains à Lille et à Montréal

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (887 f.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 841-867

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3096
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.