Nouvelles approches psychopathologiques dans l'évaluation des obésités

par Sandrine Pinaquy

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et pathologique

Sous la direction de Henri Chabrol.

Soutenue en 2002

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    En quelques décennies, la compréhension des troubles psychopathologiques des personnes obèses a beaucoup évolué, ainsi que les stratégies thérapeutiques qui en découlent. Nous avons tenté, à travers trois études de préciser cette évolution et de proposer des axes de recherche à venir. La première étude confirme la place particulière que tiennent les sujets obèses BED (Binde Eating Disorder) dans l'obésité et a mis en évidence le rôle de l'alexithymie et de l'émotivité alimentaire dans le développement et le maintien de ces troubles du comportement alimentaire. La deuxième étude met en évidence l'inefficacité ponde��rale à long terme d'un programme diététique incluant un VLCD et ses conséquences psychologiques telles que le mise en place de mécanismes de défense pouvant aboutir à une négation du corps en tant que vecteur pulsionnel et à un déni de la réalité. La troisième étude montre que les pertes de contrôle alimentaire ne sont pas toutes dues aux conséquences des efforts d'amaigrissement. L'impulsivité joue un rôle dans le déclenchement de certaines pertes de contrôle alimentaire ne faisant suite à aucun épisode de restriction, ainsi que dans les capacités de tolérance à la restriction.

  • Titre traduit

    New psychopathological approachs in the evaluation of obesity


  • Résumé

    The understanding of eating disorders's obese subjects and the treatment of obesity have changed during the last years. We have tried accross three studies to precise this evolution and to propose future research axis. The first study confirms that Binge Eating Disorder subjects correspond to a distinct subgroup of obese people who reports higher degree of general psychopathology and argue for the involvement of emotional eating and alexithymia in eating disorders in obese women. Results of the second study show the long-term weight loss unsuccess of a dietary program including very mow calorie diet and the consequence of a psychological attack against the body, depriving the subject of its main defense mechanism against impuluses. The third study shows that eatig loss control are not often the consequence of restriction episodes. Impulsivity has a rôle in the involvement of eating loss of control when subjects are not restraint and predicts the success or the insuccess of restriction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 159-161

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.