Surdité congénitale et expérience subjective à l'adolescence : sentiment d'intégration, estime de soi, stress perçu et stratégies de coping

par Marjorie Poussin

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Tap.

Soutenue en 2002

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette recherche étudie l'impact d'une surdité de naissance sur les processus de socialisation et de personnalisation de l'adolescent. Nous analysons donc le vécu de l'adolescent sourd à travers son sentiment d'intégration, son estime de soi, son état de stress ainsi que ses conduites de coping mises en place pour faire face à une situation stressante. Nous avons également cherché à cerner l'impact du mode de communication sur ces mêmes processus (comparaison bilinguisme/oralisme). D'autres variables ont été considérées telles que le mode de scolarisation, le degré de surdite��, le niveau de compréhension et d'expression du français, le régime scolaire. La population de cette recherche est constituée de 128 adolescents sourds et de 133 adolescents entendants, filles et garçons âgés de 11 à 22 ans. Afin d'évaluer le sentiment d'intégration des adolescents, nous avons procédé à la construction d'une échelle en référence aux théories de la socialisation. Nous avons, par ailleurs utilisé les échelles toulousaines d'estime de soi, de stress et de coping. Contrairement à nos attentes, le sentiment d'intégration au sein de leur famille et en collectivité (école et société) est maintenu malgré les difficultés de communication inhérentes à la surdité. Néanmoin, celle-ci représente un obstacle dans les relations avec les pairs et principalement chez les fille. Les adolescents sourds présentent également un moindre état de stress et une estime de soi équivalente voire plus forte au niveau physique. L'oralisme favorise l'évaluation personnelle et le sentiment d'intégration dans la famille. Par ailleurs, les adolescents sourds contrôlent davantage la situation difficile, mais l'évitent aussi plus fortement que les adolescents entendants. Ces résultats nous amènent donc à conclure que les adolescents sourds sont bien engagés dans le processus de personnalisation. Non seulement, ils sont capables de s'adapter, mais aussi de dépasser leur surdité et de se développer positivement.

  • Titre traduit

    Congenital deafness and subjective experience in adolescence : feeling of integration, self-esteem, stress and coping strategies


  • Résumé

    This research studies the impact of deafness from birth and the process of socialization and personalization of the adolescent. We thus analyse the experience of the deaf adolescent through his feeling of integration, his self-esteem, his stress state as well as how well he can cope with a stressful situation. We also tried to define the impact of the mode of communication on these same processes (comparison bilingualisme/oralism). Other factors were considered, such as the mode of education, the degree of deafness, the level of understanding and of expression in French. These are just so many of the factors supposed to have an influence on the psychological processes examined. The population used in this research was constitued of 128 deaf adolescents and 133 adolescents with hearing, both boys and girls, aged 11 to 22. In order to evaluate the feeling of integration of the adolescents, we conceived a scale in reference to the theories of socialization. We used the Toulouse scales of self-esteem, stress and coping. Unexpectedly, the feeling of being integrated in their family and in the community (school and society) is upheld in spite of the difficulties of communication inherent to deafness. Nevertheless, it does present an obstacle in relationships with peers and this, mainly for girls. Deaf adolescents also suffer less stress, and have equal, if not more, self-esteem on the physical level. Oralism favours personal evaluation and the feeling of integration in the family. Moreover, deaf adolescents can control a difficult situation better, but try to avoid it more than adolescents with hearing. Finally, these psychological concepts are complex in the deaf population. Our results have made us conclude that deaf adolescents are well committed in the process of personalization. Not only are they capable of adapting, but they can also go beyond their deafness and develop positively.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 336 f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f.282-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.