Contribution à l'étude des états de stress post-traumatiques des situations de catastrophes : les pertubations psychiques chez les "victimes attendantes" de la catastrophe industrielle de San Juan Ixhuatepec, Mexico

par Silvia Rosa Sigales Ruiz

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Sidi Askofaré.

Soutenue en 2002

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Depuis le développement industriel, la société est confrontée à des dangers liés à l'industrie, nombreux sont à l'heure actuelle les accidents industriels qui ont soumis à la détresse et la souffrance nos sociétés lors d'une catastrophe. Les pertes matérielles et humaines sont toujours la marque incontournable de l'effet dévastateur de ce phénomène de l'ère moderne. Cependant, cette marque peut dépasser à nos yeux, les effets déstabilisateurs de la personnalité du sujet confronte�� à un tel événement dans les divers niveaux d'implication (sauveteurs, décideurs, victimes directes et indirectes, témoins, etc. ). Ce travail de recherche met en évidence l'importance de faire des études qui nous permettent de comprendre les processus psychiques mis en jeu par les populations confrontées à des catastrophes industrielles et les séquelles pathologiques qui, à long terme, peuvent être développées par la population sinistrée. Ainsi cette étude porte son intérêt sur la population de San Juan Ixhuatepec (banlieue nord de la ville de Mexico), qui depuis la catastrophe industrielle de 1984 est confrontée à une série d'accidents industriels se produisant toujours dans les usines pétrochimiques PEMEX. Notre travail a consisté à évaluer 13 années après la première catastrophe (1984),les séquelles entraînées par cet agent agresseur chronique. Ainsi dans un échantillon de 117 sujets femmes et hommes nous avons appliqué notre dispositif d'évaluation pour lequel nous avons utilisé comme outil pricipal l'Inventaire-échelle de névroses traumatiques (état de stress post-traumatique). Les résultats obtenus nous ont permis de confirmer notre hypothèse générale, à savoir quà long terme les sujets "victimes attendantes" d'une catastrophe industrielle présentent des séquelles psychopathologiques qui soumettent l'individu à la souffrance entraînée par un traumatisme mortifère. Le fait d'évaluer les séquelles psychiques qu'une catastrophe industrielle peut entraîner à long terme a comme objectif de connaître les nouvelles pathologies psychosociales dans les populations qui ont eu le malheur d'être impliquées, de pouvoir intervenir face à ce traumatisme et pouvoir aussi tirer des leçons pour préparer la société à affronter ces dangers industriels.

  • Titre traduit

    Contribution to the Study of Post-Traumatic Stress Disorder, following Industrial Disaster. Psychological Consequences among the "waiting victims" of the industrial disaster of San Juan Ixhuatepec in Mexico City


  • Résumé

    Since the beginning of industrial development, society is faced with dangers linked to this development. Today, industrial accidents leading men towards distress and suffering at the time of this type of disaster is frequent. Human and material losses are the inescapable mark of the devastating effect of this modern era phenomenon. However, this mark can overtake, in our view, the destabilising effects of the personality of the subject who is faced with such an event in the different levels of implication (rescuers, deciders, direct and indirect victims, witnesses, etc. ). This investigation puts into evidence the importance of carrying out research allowing us to understand the psychic processes put in place by the populations confronted to industrial disasters and the pathological consequences that may be developed by the victims on a long term basis. Il this way, this study is applied to the San Juan Ixhuatepec population (Northern suburb of Mexico City), who, since the 1984 industrial disaster,is faced with a series of industrial accidents in the petrochimical plants PEMEX. Our work consists in evaluating 13 years after the first disaster (1984), the consequences due to this chronic aggressing agent. We have therefore applied to a sample of 117 subjects, women and men, our evaluation mechanism for which we have used as main tool the Inventory-Scale of traumatic neurosis (state of post-traumatic stress). The results obtained confirmed our general hypothesis, that in on the long term the "waiting victims" subjects of an industrial disaster have psychopathological consequences leading the individual into the suffering brought up by a mortifying traumatism. The fact of evaluating the psychological consequences of an industrial disaster can bring, on a long term basis, as first objective, awareness of the victims' new psychosocial pathologies, and the to intervene face this traumatism in order to obtain lessons enabling society to be prepared to this possible industrial danger.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 277 f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 258-267. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.