Les effets de l' élection du Président de la Cinquième République au suffrage universel direct

par Louis Aliot

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Marie Crouzatier.

Soutenue en 2002

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    L' élection du président de la Cinquième République a-t-elle rempli la mission que lui avait assignée le général De Gaulle ? La pratique gaullienne de la Cinquième République est liée à l' exercice d' une autorité garante de l' équilibre et de l' indépendance de la Nation. La prééminence du pouvoir présidentiel est atténuée par l' acceptation d' une contradiction au sommet de l' État. L' élection du Président de la République au suffrage universel direct occasionne une véritable fracture qui permet l' expression d' une certaine démagogie. Enfin, l' intégration européenne a modifié l' exercice du pouvoir présidentiel, mais aussi l' exercice démocratique. Dans ces conditions, l' élection du Président de la Cinquième République au suffrage universel direct est-elle toujours une bonne solution pour la France ?

  • Titre traduit

    The impacts on the universal franchise election of the President of the Fifth Republic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 424 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 378-403

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : KJV164/R5/2002-20
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 62928

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 02/TOU1/0009
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1001-2002-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.