Strategies of euro-lobbying : principal, agent and target relations influencing european policy outcomes for IT and transport

par Irina Michalowitz

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Renaud Dorandeu et de Michael Th. Greven.

Soutenue en 2002

à Strasbourg 3 en cotutelle avec l'Universität Hamburg .


  • Résumé

    Comment peut-on moduler les relations de l' " Euro-lobbying ", et quelles sont les possibilités de concevoir un modèle fondé sur l'interprétation de telles relations? Cette question et paradoxe de recherche entre des chercheurs à tendance économique et ceux à tendance empirique et sociologiste est adressée dans cette thèse, d'une manière empirique avec 106 entretiens qualitatifs et une enquête dans les secteurs transport et NTI. La recherche est fondée sur un approche d'échange et de principal-agent. Elle montre que le lobbying européen se situe dans des structures spécifiques, avec des interdépendances spécifiques. Dans cette perspective, une généralisation apparait être possible jusqu'à un certain degré. En conséquence, il n'existe pas un comportement général de lobbying, mais des raisons générales pour des acteurs afin d'avoir plus ou moins de succès dans le cadre d'une stratégie déterminée. Néamnoins, la thèse révèle que le succès du lobbying d'un acteur au niveau européen semble moins lié avec sa stratégie qu'avec les intérêts politiques préexistants. Ainsi, lobbying semble être surestimé dans la recherche des politistes.


  • Résumé

    EU-lobbying research increasingly consists of a research paradox between scholars maintaining that the only way to assess lobbying structures is via the analysis of case studies, thus stressing the diversity that emerges from very pluralist structures of EU interest intermediation, and researchers arguing with a rational choice approach that lobbying follows rational strategies and is thus uninteresting to analyse. Based on an exchange-theoretical and principal-agent approach, the thesis provides an empirical analysis of how patterns of lobbying activities can be established for the European level. For this assessment, a particular focus is laid on the sectors transport and information technology, which are examined with a large set of qualitative and quantitative data. The thesis concludes that, whereas there is no generalisable lobbying behaviour, there are generalisable reasons for actors to be successful with one rather than with another strategy. However, the success of lobbying seems to be only weakly connected to a strategy, which leads to the assumption that lobbying influence is generally overestimated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (680 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 637-677

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT.STRASBOURG.2002,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT.STRASBOURG.2002,2
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 - MICHALOWITZ Irina (1)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 - MICHALOWITZ Irina (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1221-2003-9
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.