Le quatrième livre d'Esdras dans la littérature arabe : la transmission d'un texte juif "perdu" en milieu chrétien et musulman

par Viviane Comerro

Thèse de doctorat en Sciences historiques

Sous la direction de Jean-Marie Husser.

  • Titre traduit

    The fourth Book of Ezra in the Arabic literature : the transmission of a "lost" Jewish text among a Christian and Muslim environment


  • Résumé

    Le Quatrième Livre d'Esdras, appartient à la littérature apocalyptique. Issu de la tradition juive, il a été transmis dans les milieux chrétiens d'Orient et d'Occident. Nous n'en possédons plus le texte originel, mais de nombreuses traductions en latin, syriaque, éthiopien, arabe, géorgien et arménien. Notre étude porte sur le corpus arabe de Quatre Esdras. Parmi les trois versions, transmises en milieu chrétien, nous avons sélectionné celle qui nous paraissait la plus ancienne et la plus intéressante dans ce qu'elle pouvait révéler du travail de traduction et de transmission à la fois. Il s'agit d'une réécriture du texte opérée en fonction d'une problématique brûlante portée par l'œuvre elle-même, mais à laquelle son traducteur apportera une solution originale : qu'en est-il de l'existence du mal dans le monde et de la justice de Dieu ? L'auteur de cette traduction y répondra en prenant position dans les débats de l'heure autour de la prédestination divine et du libre arbitre de l'homme. Cette question se posera aux traditionnistes musulmans qui s'empareront de la figure d'Esdras pour en faire le premier des prophètes à avoir interrogé Dieu sur sa prédestination. Dans les récits qui le concernent, nous retrouverons un écho de la controverse de l'époque omeyyade sur le Qadar. Il s'agit donc de dépasser le cadre anecdotique de ces récits pour mettre en évidence la théologie implicite qui les anime, en sachant que cette théologie ne se formule pas sur le mode spéculatif, mais narratif.


  • Résumé

    The "Fourth Book of Ezra" belongs to the apocalyptic literature. It comes from the Jewish tradition, but was passed on in the Eastern and Western Christian environment. The original text has disappeared, but many translations into Latin, Syriac,Ethiopian, Arabic, Georgian and Armenian are still available. Our study deals with the Arabic corpus of "Fourth Ezra". From the three versions passed on in the Christian milieu, we have selected the text we thought was be the oldest and the most interesting, both for its translation work and its transmission. It is a rewriting of the text around a burning issue raised in the text itself, and to which the translator found an original solution : What can be said about the existence of evil in the world and God's Justice ? The author of the translation answered by taking a stand in the debate of the time about divine predestination and Man'sfree will. The question was addressed to the Muslim traditionists, who used Ezra's figure to make him the first prophet to question God about predestination. In the stories about him, we can find evidence of the controversy over "Qadar" and the Umayyad Era. We will therefore go beyond the anecdotal setting of the stories to reveal the implicit underlying theology, bearing in mind that this theology does not express itself in a speculative mode but in an narrative one.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 627 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.503-521

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2002,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2002,2
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2002/COM/1
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèques des sciences historiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2002/COM/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.